Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

GCTF: en excluant le Maroc, l'Algérie saborde les efforts de la communauté internationale dans sa lutte contre le terrorisme


Actualité
Samedi 8 Février 2014 - 00:09

La décision "malvenue et regrettable" de l'Algérie d'exclure le Maroc d'une réunion du Forum global pour la lutte contre le terrorisme (GCTF), tenue à Alger du 4 au 6 février," saborde les efforts de la communauté internationale visant à barrer la route à ce fléau qui menace les pays membres de cette instance", a déclaré vendredi, Peter Pham, Directeur de l'Africa Center, relevant du think tank US, Atlantic Council.


Autres articles
GCTF: en excluant le Maroc, l'Algérie saborde les efforts de la communauté internationale dans sa lutte contre le terrorisme
"Cette décision est regrettable à bien des égards, dans la mesure où le GCTF a pu réaliser un progrès significatif durant ces dernières années sur des questions transcendant les différences politiques", a dit à l'agence MAP Peter Pham, en rappelant les défis auxquels la communauté internationale doit faire face pour barrer la route à l'extrémisme religieux. Il n'est pas concevable que l'Algérie "puisse ainsi faire obstruction au consensus des autres pays membres de cette instance en plaçant ses différences politiques avec le Maroc, pays membre de plein droit du GCTF, au dessus des considérations sécuritaires régionales et préoccupations de la communauté internationale", a relevé ce spécialiste des questions sécuritaires en Afrique, souvent sollicité pour apporter ses témoignages lors d'auditions au congrès des Etats Unis.

D'ailleurs, a-t-il souligné, le communiqué conjoint publié "promptement" par les Etats Unis et la Turquie, qui assurent la coprésidence du GCTF, constitue un signal fort, dans la mesure où les pays membres de ce Forum ne doivent pas cautionner des décisions unilatérales telle que celle prise par l'Algérie". En effet, Les Etats Unis et la Turquie avaient "fermement" condamné, dans ce communiqué, la décision du gouvernement algérien d'exclure la délégation marocaine, qui devait participer à une rencontre du GCTF dans la capitale algérienne, en soulignant que cette décision "s'inscrit à rebours de l'esprit de cette instance qui est celui de l'ouverture et de l'inclusion". Suite à la décision du gouvernement algérien, le Secrétariat du GCTF a retiré son soutien financier et administratif à l'organisation de cette réunion dans la capitale algérienne, rappelle-t-on.

Source:Atlasinfo
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires