Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

France : percée du Front national, la gauche en recul dans les municipales


International
Lundi 24 Mars 2014 - 09:05

Poussée de l'extrême droite, la gauche en recul. Ce sont les deux grandes tendances de ce premier tour des élections municipales en France avec donc notamment, et c'est une grande première, l'élection dès le premier tour du candidat FN Steve Briois à la mairie de Hénin-Beaumont dans le Pas-de-Calais. Le Parti socialiste, qui est sanctionné dans les urnes, appelle à former un front républicain contre l'extrême droite. Le taux d'abstention a atteint un record pour une municipale, puisqu'il se situe autour de 38%.


Marine Le Pen (à g.) et Steeve Briois, le 23 mars à Hénin-Beaumont. REUTERS/Pascal Rossignol
Marine Le Pen (à g.) et Steeve Briois, le 23 mars à Hénin-Beaumont. REUTERS/Pascal Rossignol
Ce lundi 24 mars, au lendemain du premier tour des élections municipales françaises, l'abstention très forte et la percée du Front national montrent que l'exécutif de gauche a été lourdement sanctionné ; il s'agit, par ailleurs, d'un sévère avertissement pour les  partis traditionnels qui appellent les électeurs à se mobiliser avant le second tour, le dimanche 30 mars.  Selon des résultats consolidés du ministère de l'Intérieur, lors de ce premier tour, la droite aurait obtenu 46,54% des voix au premier tour, la gauche 37,74% et le FN 4,65%.

A côté de la victoire de Steeve Briois à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), de nombreux candidats du Front national sont arrivés premiers à l'issue de ce scrutin. C'est le cas à Avignon, Béziers, Fréjus, Forbach, Perpignan, Saint Gilles-dans le Gard. Marine Le Pen, qui parle d'une victoire inespérée et spectaculaire à Hénin-Beaumont, voit dans cette soirée un vrai tournant pour son parti. D'après Florian Philippot, interrogé sur iTélé ce lundi, « c'est plus qu'un pari réussi » pour le FN qui a d'ores et déjà gagné 472 conseillers municipaux et sera présent dans 315 seconds tours. 

Le Parti socialiste appelle au front républicain

Que faire face à cette montée de l'extrême droite ? C'est la question qui se pose ce dimanche soir aussi bien à l'UMP qu'au Parti socialiste. Le PS qui appelle à tout faire pour empêcher que le FN n'emporte d'autres villes.
Au premier étage du siège du PS, on est en train d’analyser tous les résultats et de voir déjà dans quelle ville le candidat socialiste pourrait se retirer pour éviter l’élection d’un maire FN. Jean-Marc Ayrault, le Premier ministre avait déjà lancé un appel au front républicain il y a trois jours, histoire de placer la droite face à ses responsabilités. Le front républicain, on l’a vu ces derniers temps, est plutôt mal en point et donc il va être très intéressant de suivre cet entre deux tours et de voir les appels au désistement à droite comme à gauche.

La déception au PS

« Déception », le mot a été lâché ici dans les couloirs du Parti socialiste. Il n’y a pas grand monde et les visages sont plutôt sombres. Quand sont tombées les premières estimations pour Marseille, les visages se sont encore plus fermés. C'était vraiment la douche froide. La gauche à Marseille avait fondé des espoirs mesurés. Une victoire sur la Cannebière permettrait d’occulter en partie une défaite annoncée. Eh bien, ce soir on en est loin, très loin. La faute à l’abstention tant redoutée par les socialistes, elle a bien eu lieu. L’abstention-sanction contre un président et un gouvernement qui n’ont jamais été aussi impopulaires. Les scores recueillis par les socialistes sont finalement assez conformes aux opinions que recueille François Hollande dans les sondages. La volonté, ici, c’est de ne surtout pas nationaliser la campagne de l’entre deux tours, ça fait partie des éléments de langage que l’ont entend ce soir. Aux municipales, on le répète, c’est d’abord un maire qu’on élit.

Source : RFI


Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire