Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

France : Il met un tee-shirt siglé «Algérie», il écope d’un mois de prison


Lu sur le web
Mardi 11 Septembre 2012 - 09:29

Quand on promulgue une loi, on s’en sert parfois comme bon nous semble. Et cela ne s’applique pas seulement pour les pays du Sud. Même les pays les plus développés et dits les plus «démocratiques», comme la France, n’y échappent pas.


France : Il met un tee-shirt siglé «Algérie», il écope d’un mois de prison
C’est ce qui s’est passé dans le sud de la France, plus précisément à Avignon, où un homme de 44 ans a écopé d’un mois de prison pour avoir refusé d’enlever son tee-shirt siglé «Algérie».

Le journal « La Provence » qui donne l’information dans un article plein d’approximations, n’a pas donné le nom de la personne « incriminée », seulement le prénom Mohamed.

Selon l’article, c’est sur la base de la loi sur la laïcité (sic !) et celle sur le port du voile qui interdit notamment les signes religieux ostentatoires dans les écoles que le principal du collège Anselme-Mathieu a demandé en mai dernier à Mohamed, un agent de service au sein de l’établissement, de se changer parce qu’il portait un tee-shirt siglé « Algérie ».

Devant le refus de Mohamed de céder à l’injonction que l’on peut qualifier de « bizarre » du principal, le ton est monté et « Mohamed a outragé le chef d’établissement qui a été fortement choqué », selon le même journal qui ne donne aucune indication sur l’outrage dont Mohamed s’est rendu coupable.

Ensuite, Mohamed a quitté le collège pour déposer plainte pour discrimination au commissariat de la ville. Le journal ne donne, là encore, aucune information sur la plainte, mais fait part d’un mouvement de protestation du personnel du collège dirigé contre Mohamed, ce qui a amené le conseil général de Vaucluse (employeur de Mohamed) de le muter dans un autre collège.

Mohamed reviendra au collège Anselme-Mathieu le 19 juin pour y récupérer ses affaires et selon La Provence, il outragera cette fois l’intendant de l’établissement. Quel est cet outrage ? Le journal n’en souffle mot, mais affirme que Mohamed a été convoqué par le tribunal d’Avignon où il ne se présentera pas.

Pour le respect de la laïcité et la neutralité dans l’apparence, Mohamed écopera d’un mois de prison ferme et de 1900 euros d’amende, soit 1200 euros pour le principal et 700 euros pour l’intendant, tous les deux « outragés » par Mohamed.

Lu sur algerie1.com
Mamoudou Kane


              


1.Posté par salim le 11/09/2012 18:42
Quand l'information est vague, aléatoire , on ne la communique pas. Comme information c'est trop évasif, sans aucune précision. C'est le type d'information bonne à alimenter les rumeurs. Et comme par hasard cette ratatouille intervient au même moment ou il est annoncé d'une façon aussi aléatoire et évasive du décès de Bouteflika.
Vous ne trouvez as que c'est un peu trop.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires