Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Forbes: Poutine (encore) n°1 devant Obama et entrée de Bakr al-Baghdadi


Lu sur le web
Samedi 8 Novembre 2014 - 18:00

Le chef autoproclamé du groupe djihadiste et terroriste Etat islamique (EI), Abou Bakr al-Baghdadi, apparaît pour la première fois au classement annuel des personnalités les plus puissantes du magazine américain Forbes, qui couronne Vladimir Poutine pour la seconde année devant Barack Obama. Ce dernier, après sa défaite cuisante la nuit dernière, doit faire grise mine.


Abou Bakr Al-Baghdadi
Abou Bakr Al-Baghdadi

L’Irakien Abou Bakr al-Baghdadi, qui s’est auto-proclamé en juin calife des musulmans dans le monde, et a pris depuis 2010 la direction des jihadistes de l’EI qui contrôlent de vastes pans de territoires en Irak et en Syrie, arrive à la 54e place de ce classement. Les Etats-Unis, en guerre contre l’EI depuis début août, ont offert 10 millions de dollars pour sa capture. Une belle blague.

Vladimir Poutine caracole encore en tête de ce classement, sans toutefois que son pays soit comme les Etats-unis, dans un impérialisme crasse. Il a notamment scellé avec la Chine un contrat de plusieurs milliards de dollars pour la construction d’un oléoduc, sans oublier des contrats relatifs au gaz russe. Rien à voir avec ceux qui font donc la guerre à tout va.

« Qui est donc le plus puissant: le dirigeant omnipotent à la tête d’une puissance corrompue et belliqueuse ou le dirigeant aux mains liées à la tête du pays le plus dominant du monde? », s’interroge Forbes.

M. Jiping qui doit rester encore à la tête de la Chine pour encore dix années, au cours desquelles l’empire du milieu est censé éclipser les Etats-Unis, arrive troisième. Le pape François arrive quatrième et la chancelière allemande Angela Merkel, cinquième.

Parmi les 12 nouvelles additions à ce classement 2014 figurent aussi le Premier ministre indien Narendra Modi (15) et le fondateur d’Alibaba et Chinois le plus riche Jack Ma (30).

Sur cette liste des cent personnes les plus influentes, 26 sont américaines, 19 sont originaires d’Asie, dont 6 de Chine. Y figurent également 39 PDG à la tête de plus de 3,6 mille milliards de revenus annuels.

Seules neuf femmes ont été retenues, dont la Française Christine Lagarde, directeur du Fonds monétaire international (FMI), qui arrive 33e.

Mais, au nom de quoi Forbes peut-il couronner ce clown de Abou Bakr al-Baghdadi ? Au nom de la mort, de la barbarie et de la folie ? Sans doute…


Source: Allain Jules

Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires