Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Flux financiers illicite et pêche : La Mauritanie fermement engagée à mettre un terme aux flux financiers illicites et à la pêche illégale en Afrique


Economie
Mercredi 21 Janvier 2015 - 19:00

A la veille d'un Sommet de l'UA à Addis-Abeba, M. Mohamed Ould Abdel Aziz , Président de la Mauritanie et président de l'Union Africaine ,s`est résolument engagé hier mardi à Nouakchott à mettre en place des mesures pour stopper les flux financiers illicites et le pillage des ressources halieutiques, selon un communiqué de la Banque mondiale.


Flux financiers illicite et pêche : La Mauritanie fermement engagée à mettre un terme aux flux financiers illicites et à la pêche illégale en Afrique
Le Président Mauritanien et Président de l'Union africaine a lancé un appel à ses homologues africains et à la communauté internationale à accroître la transparence dans la gestion de la pêche et de s'attaquer aux flux financiers illicites, notant que la transparence est un élément essentiel pour le développement durable.

S'exprimant à l'ouverture de la conférence de haut niveau sur la transparence et le développement durable en Afrique , le Président Mohamed Ould Abdel Aziz a déclaré qu'une meilleure gestion des ressources naturelles de l'Afrique et la fin des flux financiers illicites pourraient transformer la vie de millions d'Africains par la création d'emplois , la croissance économique équitable et l'allocation des revenus pour la santé, l'éducation, l'énergie et les infrastructures.

« L'Afrique a une richesse considérable en ressources naturelles - pétrole, gaz et minéraux-, sans oublier la pêche, les forêts, la biodiversité etc. », a notamment déclaré le président Mauritanien. Cependant, a-t-il ajouté, les Africains ne reçoivent pas un traitement équitable de ces ressources et la transparence est un élément essentiel de la solution pour le développement durable.

En étroite relation avec les industries extractives, les flux financiers illicites coûtent à l'Afrique environ 5,5 % du PIB chaque année, soit plus que dans toute autre région du monde. "Le monde veut et a besoin de ressources de l’Afrique, par conséquent, la communauté internationale doit également assumer sa responsabilité dans la gestion de ces ressources, avec des offres équitables seules à mesure de résister à l'épreuve du temps ", a déclaré le Président Mohamed Ould Abdel Aziz à la conférence.

El Hadj Diakhaté
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires