Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Fiscalité appliquée aux industries extractives en Mauritanie


Economie
Jeudi 5 Juin 2014 - 14:25

Industries extractives - Des élus mauritaniens sensibilisés à la fiscalité des industries extractives. La section mauritanienne de la Coalition Publiez Ce Que Vous Payez (PCVQP) a organisé, mardi, une journée de sensibilisation sur «le Régime de la Fiscalité Appliqué aux Industries Extractives» au profit des élus locaux, a constaté sur place la PANA.


Fiscalité appliquée aux industries extractives en Mauritanie
Cette coalition internationale, note-t-on, est engagée dans le combat mondial pour la transparence des industries extractives à l’origine de nombreux cas de corruption dans de nombreux pays. L’objectif de l’atelier est de faire comprendre aux élus l’importance de la fiscalité des compagnies minières et pétrolières pour l’Etat et les collectivités locales dans un pays produisant le fer, l’or, le cuivre et à un degré moindre le pétrole, selon le coordinateur national de la PCVQP, Maître Mine Ould Abdallah. La journée a permis un partage d’expériences sur les problèmes qui se posent, et à travers lesquels des élus ont fait état d’une absence totale de contribution des compagnies minières aux budgets communaux, en dépit des nombreuses exonérations dont elles bénéficient de la part de l’Etat.

Le cas le plus illustratif de ces protestations d’élus a été notamment celui de la cité minière de Zouerate (600 kilomètres au Nord de Nouakchott). Au cours de la journée, les bonnes pratiques en matière de gestion des industries extractives ont été également exposées par Baliou Coulibaly, spécialiste en ménagement des industries extractives, qui a notamment évoqué les exemples du Ghana et du Niger. Dans ce dernier pays, 85% et 15% des revenus générés par les industries extractives sont consacrés respectivement, au budget de l’Etat et à celui des collectivités abritant les sites d’extraction, selon M. Coulibaly.

Au terme de la journée, les participants ont recommandé une action suivie et constante visant à renforcer les capacités des élus en vue de mieux comprendre les questions liées à la fiscalité des compagnies minières et pétrolières, ainsi qu’une gestion plus rationnelle des recettes. Un engagement plus important des compagnies minières et pétrolières par rapport au concept de responsabilité sociétale et un plaidoyer pour une application plus stricte de toutes les dispositions fiscales de nature à générer plus de revenus pour les collectivités.

Source:AfriqueJet
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires