Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Faillite de Mohamed Ould Abdel Aziz : Ses 4 travaux destructeurs


Actu Mauritanie
Vendredi 21 Mars 2014 - 18:01

A quatre mois et demi de l'élection présidentielle, un bilan de l'action du président des pauvres s'impose. Il n'est pas du tout glorieux, et c'est un euphémisme... Revue des quatre «Insécurités» qui se sont développées depuis cinq ans qu'il est au pouvoir.


Faillite de Mohamed Ould Abdel Aziz : Ses 4 travaux destructeurs

1- Insécurité urbaine

 

Il y a un an, Penda Soghé était violée, mutilée et assassinée. Un fait divers qui avait mobilisé citoyens et société civile pour protester contre la «hausse des crimes violents», quasi-exclusivement dans les quartiers périphériques de Nouakchott. Ce drame rappelait aux autorités la réalité de plus en plus épaisse des violences urbaines en Mauritanie.

 

Un an après, avec un dossier toujours en justice, on était en droit d'attendre des forces de l'ordre plus d'efficacité, et constater une baisse de certains chiffres liés à la violence, particulièrement les viols. Loin de là constate Zeinabou Mint Taleb Moussa, présidente de l'association pour la santé de la mère et de l'enfant (ASME) :

 

«Nous avons répertorié 246 cas de violences sexuelles dans notre base du centre El Wafa à Sebkha, en 2013. nous en avions 197 en 2012, 187 en 2011 et 160 en 2010. On constate donc une augmente continue des viols dans ces zones périphériques» détaille la présidente de l'ASME.

 

Une augmentation constante qui a comme corollaire celle des délinquants, de plus en plus nombreux répertoriés par l'association. «Il y en avait 108 en 2010, 128 en 2011, et 172 en 2013, seulement dans la commune de Sebkha» développe Mint Taleb Moussa.


Faillite de Mohamed Ould Abdel Aziz : Ses 4 travaux destructeurs

2- Insécurité alimentaire

 

Le «président des pauvres» avait fait de la lutte contre l'insécurité alimentaire l'objectif-phare de sa campagne présidentielle de 2009. Cinq ans plus tard, le bilan est négatif, de l'aveu même des chiffres du commissariat à la sécurité alimentaire, relayés par le système des nations-unies à qui les autorités du pays font la gueule ces dernières semaines pour avoir servi de relais.

 

«Les autorités mauritaniennes présentent ces chiffres aux bailleurs pour obtenir de l'argent, mais ils ne souhaitent pas que leurs citoyens les connaissent pour les raisons que vous imaginez» explique un cadre du programme alimentaire mondial, du système des nations-unies en Mauritanie.

 

Et les chiffres, publiés il y a deux semaines à peine sont éloquents : Le rapport du PAM, fait donc avec les chiffres validés par les autorités nationales, montre qu'en janvier 2014, «18,5% des ménages Mauritaniens souffrent d’insécurité alimentaire (soit 635.500 personnes). Ce taux d’insécurité alimentaire pour une période post-récolte est très élevée car comparable à la situation de décembre 2008 et de décembre 2011».


Lire sur le sujet : Le budget pour la sécurité alimentaire à peine utilisé!
 

Si ce constat est somme toute «régulier» dans le triangle mauritanien de la pauvreté, la nouveauté ces dernières années réside dans «la tendance à l’aggravation de l’insécurité alimentaire en milieu urbain. A Nouakchott, 15,5% des ménages sont en insécurité alimentaire contre 9,8% en décembre 2012 soit une hausse de 58% en un an ! » assure le rapport. Ce qui en fait la deuxième région du pays la plus touchée par l'insécurité alimentaire.


Faillite de Mohamed Ould Abdel Aziz : Ses 4 travaux destructeurs

3- Insécurité culturelle

 

Entre l'école militaire, près de la Cité, dont les élèves sont constitués à 99% par la composante communautaire maure, une école de médecine et une école nationale pour le journalisme et la magistrature où la diversité de ce pays ne se reflète pas, une télévision nationale monoculturelle, la question des langues qui atteint comme jamais un pic épidermique, des nominations chaque jeudi au conseil des ministres qui délaissent les compétences wolofs, haratines, soninkés ou pulaars pour des raisons idéologiques ou raciales d'un système d'état basé sur l'exclusion, avec tout cela, on peut dire que jamais l'insécurité des cultures qui composent ce pays n'ont autant été en danger.

 

Un danger qui pèse sur l'unité nationale. Une négation des droits élémentaires de ses concitoyens que ce système azizien a glorifié comme jamais dans l'histoire de ce pays. La personnalisation du pouvoir, sa concentration, sont telles, que nul autre ne peut en être blâmé.


Faillite de Mohamed Ould Abdel Aziz : Ses 4 travaux destructeurs

4- Insécurité «intégriste»

 

Le ministre de la Communication et des relations avec le Parlement, Sidi Mohamed Ould Maham, avait déclaré que des « milieux intéressés » étaient derrière les évènements violents qui ont ébranlé Nouakchott, suite à la pseudo-destruction d’exemplaires du Coran dans une mosquée de Teyarett. Un pléonasme. Le dernier incident en date d'un aveuglement et d'une manipulation religieuse, qui indique le glissement lent mais affirmé d'une part de la société dans les filets de l'intégrisme religieux.

 

Lui emboîtant le pas, le ministre des affaires islamiques et de l'enseignement originel Ahmed Ould Neini, prévenait contre «toutes tentative de récupération par des forces politiques», pour en faire une quelconque «instrumentalisation». Oubliant au passage que le seul et le premier à avoir ainsi agi et en public, était le président de la République en personne, et à deux reprises : lors de l'affaire de l'incinération des livres de rite malékite, et lors de ce dernier fait divers. Se substituant à chaque fois à la justice, et se faisant, caressant dans le sens de la barbe des foules manipulées, dont des délinquants notoires, et justifiant a fortiori, dans les cerveaux pris dans l'aveuglement de la foule, tout comportement déviant lié à une supposée manifestation violente protestant contre de «upposées «attaques contre leur foi».

 

Mamoudou Lamine Kane

Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires