Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Expulsion de Mohamed Bouamattou du Maroc ! : Une tempête dans un verre d’eau


Actu Mauritanie
Mardi 15 Décembre 2015 - 07:20

L’homme d’affaires Mohamed Ould Bouamattou serait persona non grata au Maroc où il vit depuis cinq ans ! C’est du moins ce qu’ont fait courir les Renseignements généraux mauritaniens qui se sont appuyés sur une certaine presse nationale à sensation !


L'argentier en exil Mohamed Ould Bouamatou
L'argentier en exil Mohamed Ould Bouamatou
Malgré son exil volontaire au Maroc depuis cinq ans, Mohamed Ould Bouamattou reste toujours une épine sur le dos du pouvoir mauritanien. Sinon, comment expliquer l’acharnement dont il fait l’objet de la part des services des renseignements nationaux, voire du régime en place ?

C’est dans cette logique qu’il faut placer les dernières sorties du président de la République à Nouadhibou contre « un homme d’affaires mauritanien à l’étranger » ; c’est aussi dans cet élan qu’il faudra finalement classer la dernière campagne d’intoxication menée contre lui par des sites d’informations à sensations en Mauritanie qui ont soutenu en substance qu’il avait été bouté du Maroc par les Autorités chérifiennes.
 
En fait, il n’en est rien, selon des sources dignes de foi. Toutefois, l’intrusion par les accusateurs cibles et en temps réguliers, de cet homme d’affaires dans la vie publique mauritanienne et les accusations gratuites dont il fait souvent l’objet de la part du régime de Mohamed Ould Abdel Aziz, ne sont sans nul doute pas gratuites. Il s’agirait de l’expression d’un malaise profond du Pouvoir de Nouakchott qui se débat sans jamais trouver de repères.

Plus concrètement, l’homme est érigé dans les arcanes du pouvoir comme un bouc émissaire, un repoussoir destiné à détourner l’attention du peuple mauritanien de ses véritables préoccupations, celles d’un quotidien des plus rudes que leurs autorités ne parviennent pas à satisfaire.
 
C’est sans nul doute dans cet élan inéluctablement vain que se situent les dernières informations parues à propos. Un site arabophone, manifestement manipulé par les Renseignements généraux mauritaniens, a ainsi été le premier à diffuser l’information en question, très vite relayée par d’autres sites de même envergure.

Si les médias nationaux et internationaux, soucieux d’éthique et de déontologie n’ont pas été abusés, c’est bien parce que dans sa forme comme dans son fond, cette information n’était pas crédible.

D’abord, parce que l’homme Bouamattou ne fait l’objet d’aucune plainte, ni en Mauritanie, ni au Maroc et n’est poursuivi nulle part dans le monde ; ensuite parce que le Royaume chérifien, Etat de droit, de justice,démocratie et de liberté, ne peut en aucun cas enclencher des mesures punitives contre un citoyen du monde qui plus, est connu pour sa correction, sa droiture, son humanisme et son respect de la morale.
 
En fait, derrière cette rumeur, élevée au statut d’information de presse, se cacheraient en réalité des mains malveillantes qui cherchent à plaire au pouvoir de Nouakchott. En vain… Mohamed Ould Bouamatou bénéficierait de tous les égards au Maroc, où contrairement aux rumeurs véhiculés, ne s’adonnerait à aucun activisme politique.

Son exil volontaire serait tout simplement l’expression d’une distanciation par rapport à un régime qu’il avait soutenu et qui ne serait plus à ses yeux qu’une nuisance pour la Mauritanie.
 
MOMS
lauthentic.info 
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires