Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Exploitation du gisement de Kosmos : Le Sénégal et la Mauritanie gazent ensemble


Economie
Jeudi 7 Avril 2016 - 17:15

Le Sénégal et la Mauritanie entendent développer ensemble les gisements de gaz naturel découverts par Kosmos Energy entre les deux pays. En ce sens, la compagnie américaine est convenue d’un mémorandum d’entente avec la Société des pétroles du Sénégal (Petrosen) et la Société mauritanienne des hydrocarbures et de patrimoine minier (Smhpm).


Exploitation du gisement de Kosmos : Le Sénégal et la Mauritanie gazent ensemble
Pour la structuration d’un contrat formel d’exploitation du gaz naturel découvert par Kosmos Energy entre le Sénégal  et la Mauritanie, les deux Etats ont déjà jeté les bases d’une coopération intergouvernementale. En effet, la compagnie américaine a signé un mémorandum d’entente avec la Société des pétroles du Sénégal (Petrosen) et la Société mauritanienne des hydrocarbures et de patrimoine minier (Smhpm).

Thomas Golembeski, vice-président de la communication de la compagnie qui, intervenant hier à un atelier de formation sur le secteur pétro-gazier au Sénégal, a expliqué que ce mémorandum permet à Kosmos et aux gouvernements sénégalais et mauritanien de travailler ensemble à la première phase de développement du champ et donc de maximiser la valeur pour les investisseurs.

Selon lui, le président de Kosmos Energy a rencontré le Président Macky Sall et son homologue mauritanien, séparément et ensemble, pour avoir leur bénédiction sur le projet. Et les deux chefs d’Etat ont donné des instructions à leur compagnie, notamment Petrosen et  Smhpm de travailler ensemble et avec Kosmos pour continuer à explorer et à progresser dans le projet.

Kosmos Energy et les deux compagnies nationales se rencontrent au moins une fois par mois, pour essayer d’établir les termes de répartition, de créer un contrat formel pour développer le champ. Et informe-t-on que la répartition, 50-50, a été confirmée par les deux Etats.

Ayant intensifié ses efforts d’exploration sur le périmètre de son permis de Saint Louis profond, Kosmos Energy y a trouvé d’importantes quantités de gaz naturel.  Il s’agit, selon les spécialistes, de pas moins que 11 Tcf de réserves cumulées pour Tortue Ouest dans son ensemble. Kosmos Energy estime les réserves à plus de 15 Tcf. 

Les responsables de la compagnie d’exploration et d’exploitation de pétrole et de gaz considèrent que «c’est assez de gaz naturel pour transformer et la Mauritanie et le Sénégal en exportateur net de gaz naturel, tout en assouvissant les besoins électriques et gazifières des deux pays». Mais, précisent-ils, à ce stade, on ne parle pas encore d’exploitation. Car, dans le meilleur des cas où tout va parfaitement bien, on n’aura pas de gaz avant  2020, 21 ou 2022.

 Et pour l’exploration au Sénégal, Kosmos Energy dit avoir déjà investi 180 millions de dollars, soit environ 90 milliards de francs Cfa.

lequotidien.sn
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires