Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Exécutions et arrestations de soldats Tamasheq à Sévaré par le Colonel en fuite Gaston Damango


Lu sur le web
Jeudi 5 Avril 2012 - 13:23

Nous informons l'opinion Azawadienne et la communauté internationale que l'armée Malienne chassée de l'Azawad s'attaque aux populations de "teint clair" au Mali. De nombreux cas d'exactions et d'atteintes aux droits de l'Homme nous sommes reportées mais nous souhaitons toujours verifiés ces informations afin d'obtenir les noms et les identifications précises des victimes. A Sévaré, l'armée a exécuté au moins 5 personnes et enlevé dix autres.


Exécutions et arrestations de soldats Tamasheq à Sévaré par le Colonel en fuite Gaston Damango
Les bus et autres voitures de ligne sur les tronçons allant de Kayes vers l'Azawad sont fouillés et vidés de personnes de "peau rouge" civiles et militaires. Le Colonel de la Garde Nationale Barka Ag Bidari et quelques jeunes gardes encore restés fidèles au Mali et en poste à Sévaré ont été arrêtés par l'armée Malienne. Le colonel Gaston Damango, ex Commandant de zone de Tombouctou en fuite vers Sévaré a arrêté ces hommes resté loyal au Mali, et les a utilisé comme "cadeau" à la junte à Bamako.

Nous apprenons à l'instant qu'il vient d'arriver avec eux à Bamako et compte les utilisés comme étant des prisonniers de guerre, une autre manière aussi de ne pas revenir sous la honte publique, complètement "bredouille".

Un des convois de cette armée en fuite durant le passage à Sévaré a ouvert le feu en pleine rue sur deux gendarmes Tamasheq (Adjudant Ahmedou Ag Ibrahim de la BT de Sévaré et Adjudant Aly Ag de la Brigade fluviale de Mopti) alors qu'ils faisaient des achats dans une alimentation devant la direction de douane de Sévaré et un autre jeune élève de 17 ans du lycée de Sévaré qui logeait chez l'un d'entre eux.

Un autre garçon élève-maitre à l'IFM de Sévaré et une fille furent aussi abattus hier soir à 18h à Sévaré alors qu'ils circulaient sur une moto de type "Diakarta" dans le marché de Sévaré en face du camp de l'Armée de Terre. Ce qui porte là le nombre de victimes innocentes à 5 seulement dans la ville de Sévaré.
Ci joint les noms des hommes arrêtés à Sévaré et transportés vers Bamako par le Colonel-fuyard Garton Damango, ex-Commandant de zone de Tombouctou:

1. Colonel de garde Barka Ag Bidari;

2. Lieutnant de garde Mossa Ag Amanoss;

3. Segent Goya Ag Hamy;

4. Sergent Fanka Ag;

5. Caporal-chef de Garde Ismael Ag Ahiache;

6. Caporal Sidimo Ag Zeda;

7. Caporal Ahyoya Ag Intarawte;

8. Caporal Mossa Ag Doundoune;

9. Caporal Mohamed Ag Idwal;

10. Garde Alfaki Ag Mohamed.

Nous appelons le gouvernement Malien à relâché immédiatement les personnes arrêtées en toute illégalité alors qu'elles avaient le choix de ne point rejoindre les rangs du MNLA et de rester fidèle au Mali et à son armée. Nous demandons aux organisations humanitaires nationales et internationales de faire toute la lumière sur l'assassinat lâche et haineux des 5 innocents qui ont été tués au Mali. Nous rappelons au Mali son obligation de respect de la vie humaine. Aux parents des victimes, nous présentons nos condoléances.

Par
Mohamed Lamine Ag Saad et Khado Ag Ghousmane
 

toumastpress.com


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires