Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Etats généraux de l'éducation : Un conclave en juillet?


Actu Mauritanie
Jeudi 28 Juin 2012 - 10:18

Installée depuis novembre dernier par le chef du gouvernement, la commission chargée de la préparation des états généraux sur l’enseignement et la formation en Mauritanie reste encore à ses débuts de préparation. C'est à partir de ces états généraux qu'est attendu l’établissement l’identification des remèdes efficaces pour l’avènement d’un enseignement dépolitisé, harmonisé et adapté aux exigences évolutives des systèmes éducatifs.


Une classe à Nouakchott
Une classe à Nouakchott
On se souvient, dans son discours à l’occasion de l'investiture de cette commission de 15 membres, le Premier ministre Moulaye Ould Mohamed Laghdaf avait clairement mis en exergue les ambitions nourries par les autorités publiques dans cette structure pour dresser au terme de ses travaux, un plan d’action capable d’impulser l’enseignement et de lui donner un sang neuf, après des décennies de dévoiement.

« La réforme du système éducatif mauritanien a toujours été l’un des défis majeurs pour les régimes qui se sont succédé dans le pays sans parvenir à élaborer un plan pouvant conduire à des solutions politiques répondant aux exigences de l’heure » avait-t-il dit, soulignant qu’aujourd’hui, la réforme cette réforme est considérée comme une priorité du fait que l’évolution des peuples se mesure par la qualité des ressources humaines et le degré d’accès au savoir et la science, et non par les potentialités minières et pétrolières ou toutes autres ressources naturelles.

Le discours était parfait et prometteur, mais l’acte ne suivait pas, puisque 8 mois après, cette réflexion reste au point mort. Certes, l’école n’a pas connu une année stable mais a été fortement perturbée à tous ses niveaux fondamental, secondaire et particulièrement supérieur par des agitations qui auraient peut conduit à reculer jusqu’aux grandes vacances cet évènement.

Selon des sources généralement bien informées, la date du 15 juillet prochain aurait été finalement retenue pour la tenue des états généraux, fondant leurs arguments sur une distribution constatée des questionnaires aux enseignants et aux personnes ressources pour la collecte des données de base. Une période idéale où les conclavistes n’auront pas beaucoup de mal à affiner leurs réflexions pour assurer un démarrage réussi de l’année scolaire 2012-2013 grâce à la mise en œuvre d’un plan d’action à court et moyen termes permettant de reléguer l’école paresseuse et inefficace au passé et de préparer des générations futures plutôt tournées vers le savoir et la formation que le politique.

La seule fausse note de cet éventuel grand rendez-vous de la réflexion scolaire serait ce malaise syndical qui couve encore dans la famille pédagogique dont les victimes jurent de poursuivre leurs revendications jusqu’à la satisfaction, exprimant clairement leur déception à la récente indemnité annuelle de 20.000 Um approuvée au cours de la dernière réunion du Conseil des ministres au profit des enseignants et professeurs actifs.

Md O Md Lemine
Pour le rénovateur
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires