Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Et pourquoi, Monsieur Le Président ?


Tribunes
Dimanche 14 Avril 2013 - 16:00

De tout cœur, j’avais souhaité que le Président Mohamed Abdel Aziz ne participe pas au sommet de la Ligue Arabe à Doha du 26 mars. Pour une question d’honneur, la Mauritanie ne doit jamais participer à un sommet où certains Etats imposent une procédure contraire à la charte de la ligue elle-même et aux principes du droit international.


Et pourquoi, Monsieur Le Président ?

La charte de la Ligue Arabe a été adoptée le 22 mars 1945 par six états arabes fondateurs qui sont : l’Arabie Saoudite, l’Egypte, l’Irak, la Jordanie (à l’époque, la Transjordanie), le Liban et la Syrie. Le Yémen a signé le pacte en mai 1945. Cette charte impose dans son article huit, que chaque Etat membre respecte les systèmes politiques des autres Etats membres, et s’engage à s’abstenir de toute action visant à déstabiliser ces pays ou leurs systèmes de gouvernement.

Monsieur le Président, quand des Rois et des Chefs d’Etat se réunissent pour violer devant le monde entier, un pacte qui concrétise le fondement de leurs propres engagements, c’est très grave. Le fait d’octroyer à l’opposition Syrienne, le siège d’un Etat souverain, et de laisser à l’appréciation de chaque pays membre de décider de la manière de soutenir militairement les terroristes en Syrie, est une erreur politique sans précédent dans l’histoire des nations.

En droit international, ce qui se passe en Syrie c’est tout simplement une agression perpétrée par le Qatar, l’Arabie Saoudite, la Turquie, l’Israël, la France et la Grande Bretagne. Plus de douze milliards de dollars financé par le Qatar et l’Arabie Saoudite dans l’achat des armes, de la logistique et le recrutement de tous les ratés de la Tunisie, Lybie, l’Arabie Saoudite, l’Arménie, l’Ouzbékistan, Tchétchénie, l’ Egypte, France, Belgique, USA et tout dernièrement de la Chine avec un seul objectif, détruire ce pays pour son soutien à l’Iran et aux mouvements nationalistes comme le Hozballah et le Hamas.

Monsieur le Président, vous ne pourriez pas en toute sincérité ne pas reconnaître que toutes les délégations présentent à Doha étaient si crispées de honte pour se voir imposer le diktat de Cheikh Hamad bin Jassim al-Thani Premier Ministre, Ministre d’Etat chargé des Affaires Etrangères dont la relation avec les américains et les israeliens depuis le temps où il était patron du Qatar Electricity and Water Company (1990), laisse bien des doutes. Et beaucoup plus grave quand celui-ci ne se vexe pas d’inviter Mohamed Daoud Oglo Ministre des Affaires Etrangères Turc, auteur de plusieurs ouvrages sur la nécessité pour la Turquie d’avoir une domination sur le monde arabe comme au temps de l’empire Ottomane et qui trouve aujourd’hui l’occasion dans le soutien aux mouvements islamistes qui troublent le monde arabe.

Monsieur Le Président, le Qatar qui a condamné à perpétuité un poète pour avoir qualifié les Qataris de Tunisiens, est très mal placé pour donner des leçons de démocratie. Et pas non plus la Turquie (premier pays musulman à reconnaître l’Israël en 1949) qui a toujours refusée aux Kurdes le droit à la citoyenneté. Quand à l’Arabie Saoudite, je préfère ne pas en parler. Et dans toutes les constitutions du monde, ils existent des articles qui déclarent passible de peine de mort tout citoyen qui se donne à des actes de sabotage ou qui prend des armes contre son pays.

Mais quoi qu’il arrive, l’histoire retiendra :

* Que la Syrie de Bechar, accorde un visa gratuit à tous les citoyens arabes.

* Que malgré l’embargo, la Syrie s’était dotée de toute l’industrie nécessaire pour subvenir à ces propres besoins alimentaires..

* Que le niveau de vie des citoyens est l’un des meilleurs du monde arabe.

* Que la Syrie a toujours refusée des négociations secrètes avec l’Israël.

* Que la Syrie a toujours soutenue les mouvements de résistance arabe.

* Que la Syrie a perdu 14000 soldats pour mettre fin à la guerre civile au Liban.

* Que la Syrie avait refusé les propositions d’investissement en milliards de dollars en échange de son soutien au Hezbollah et le Hamas.

* Que les arabes sont les plus idiots et les plus mauvais musulmans sur terre.

* Que le Qatar né en 1971, d’une superficie de 11 437 km2 est le plus dangereux pays sur terre après l’Israël.

* Que ceux qui soutiennent le terrorisme en Syrie sont les mêmes au Mali, Tunisie, Lybie et l’Egypte.

* Que le Secrétaire Général de la Ligue arabe est complice dans le génocide.

* Que le Cheikh Al Gharradaoui est un pur Bob Denard.

* Que les Chaînes d’Aljazerra, Al Arabia, BBC et France 24 sont des Chaînes de propagande et de mensonge.

* Que les combattants blessés en Syrie se font traiter dans les cliniques Israéliennes.

* Que l’ancien Président Libanais Emile Lahoud de confession Chrétienne a mieux servie la cause arabe que tous les monarques du Golfe.

* Que Khaled Machaal est un ingrat.

* Que Bernard Enry Levy est le véritable patron de la Ligue Arabe.

Si le refus de l’Irak et l’abstention du Liban pendant les travaux du sommet sont bien compréhensibles, tableau d’honneur cependant pour l’Algérie qui s’est déclarée contre. Sans oublier que le Royaume du Maroc, s’est fait représenté pour la première fois de son histoire à un sommet de Chef d’Etat arabes par un Ministre des Affaires Etrangères (Islamiste).

Le jour où l’Emir du Qatar découvrira que son Premier Ministre l’a noyé dans un linge très sale, se sera trop tard. Ce dernier fort du soutien de la plus grande base américaine à l’étranger fera de lui un bouc émissaire pour prendre sa place

Avant de terminer, j’aimerais vous raconter Monsieur le Président cette anecdote : quand ses collaborateurs, lui ont demandé pourquoi, il demande souvent le report d’une visite de l’Emir du Qatar à Damas avec tout ce qu’elle peut prévoir comme investissement, Feu Hafez Al Assad avait répondu : « Franchement je ne sais pas mais il y a quelque chose de morale qui fait que je ne souhaite pas le rencontrer. J’aimerais bien que vous me compreniez, je ne peux pas imaginer que quelqu’un qui a trahi son propre père serait fidèle à quelqu’un d’autre ».

Avec votre respect.

Mohamed Abdallahi Mohamed Salem

Dit Bollahi

Politologue

Notons que L'Érythrée, État dont l'arabe est l'une des deux langues officielles et qui est de ce fait apte à adhérer à la Ligue, a fait le choix politique de ne pas en faire partie. 
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter