Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Et dire que j’ai failli croire en Jemil Ould Mansour…


A.O.S.A
Samedi 27 Décembre 2014 - 23:02


Et dire que j’ai failli croire en Jemil Ould Mansour…

Jusque-là, je n’en entendais que du bien. Un maure islamiste modéré, président du premier parti d’opposition qui n’hésite pas à participer au congrès des Flam et soutenir leur main tendue pour la dédiabolisation. Quelqu’un qui soutient l’IRA à l’occasion et qui n’hésite jamais à défendre la cause des hratines. 


Et soudain, je découvre hier qu’il n’a rien trouvé de mieux à dire le jour de la condamnation à mort du jeune forgeron que « c’est un criminel qui n’a eu que ce qu’il mérite  » alors que ses amis de l’IRA déclarent que  « l’une des plus  grandes sommités de l’Umma, dépositaire incontestable des savoirs les plus étendus en matière de la Charia et de l’exégèse du Saint Coran  et de la Sunna, le penseur musulman Mohamed El Moktar Echeinguity, s’était clairement prononcée sur le cas de Ould M’Kheitir en affirmant la nullité de tous les arguments à la base de son arrestation et donc, à plus forte raison, ceux justifiant sa condamnation à la peine capitale. »


Alors que le jeune s’est repenti pour un crime que bien des savants musulmans estiment qu’il n’a pas commis et que le code pénal, de l’aveu même de la présidente de notre commission nationale des droits de l’homme, rappelle le droit à la clémence en cas de repentir.


Comment peut-il lui, l’islamiste soi-disant modéré, être heureux de voir un gosse s’évanouir à l’annonce de sa condamnation à mort au nom de l’islam après son repentir pour avoir attaqué maladroitement les zouayas ? J’en veux à un ami géographe de m’avoir fait, de bonne foi,  l’éloge de ce bonhomme comme étant un intellectuel mauritanien de tolérance et de vision. 


Ce monsieur est dangereux.

 Si j’étais un militant pour la cause négro-mauritanienne, ou hratine ou même pour l’islam éclairé, je m’en méfierais comme d’un danger de mort. C'est l’incarnation de l’islamisme radical rampant en Mauritanie avec ce visage humain si fréquentable mais qui n’est en vérité qu’un islamiste radical comme il y en a mille. Ce sont donc eux la première force d’opposition dans ce pays...


Je comprends enfin pourquoi presque tous les intellos mauritaniens ont fui la défense de la vérité dans l’affaire Ould Mkheytir. L’enseignement de cette affaire, c’est que désormais en Mauritanie règne le terrorisme intellectuel et religieux qui a pignon sur rue. Le pouvoir le ménage car le pouvoir le craint vu qu’ils sont les seuls actifs, les seuls qui peuvent créer du désordre dans la ville, terroriser les gens, influencer la justice jusqu’à obtenir la peine capitale. 


Les intellectuels les craignent car le pouvoir ne peut pas les défendre contre eux, s’ils décident demain de faire une campagne contre vous à base d’intoxication. Le problème hratine face à ce danger n’est que diversion face à un danger immédiat à savoir l’islamisme politique récent que le pouvoir ménage et avec lequel il se dispute le soutien de la foule fanatisée par la démission des intellectuels et des religieux de bonne foi.


lire la suite...

chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires