Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Est-il permis de critiquer le doyen des peshmerga ?


A.O.S.A
Dimanche 14 Octobre 2012 - 18:15


Est-il permis de critiquer le doyen des peshmerga ?
Dans ce pays tout est critiquable sauf qui ceux qui passent leur temps à critiquer, à juger, à donner des leçons de morale et de politique alors que chacun sait qu’il s’agit de vieux débris de la presse du temps où elle n’existait pas encore. C’était le temps des borgnes au royaume des aveugles. Depuis, le temps a passé, les régimes militaires sordides se sont succédé pendant que ces imposteurs ont largement contribué au malheur du peuple mauritanien en servant d’interface entre l’opinion publique méthodiquement enfumée et le pouvoir savamment corrompu.
 
Plus de 30 ans après une prostitution collective des valeurs de notre société ancestrale, voilà que tout le monde assure que ce pays a été corrompu ou du moins tous les rouages de l’état, de l’armée, de la société civile, tout ou presque à de rares exceptions près qu’on ne trouve que dans la majorité silencieuse, tout ou presque serait corrompu sauf certains doyens de la presse corrompue !
 
Ceux-là ont beau vivre en vendant un hebdomadaire à 200un publié aux environs de 2000 exemplaires dont la majorité est invendue, mendiant quelques pubs offertes par charité par des entreprises assiégées cela ne les empêche pas de vivre comme des rois avec des 4X4 à plusieurs millions d’ouguiya sans compter leur train de vie dont ils ne font pas mystère ! Ceux-là vendus parmi les vendus ne vivent que deux choses très lucratives soit la rétention d’information soit le renseignement au pouvoir local si ce n’est aux puissances étrangères car chacun sait que ces gens-là sont une antenne de tel ou tel voisin.
 
Pourtant leurs papiers sont insipides et leurs sites et blogs classés dans les abysses du genre car ils ne publient rien de ce qu’ils savent, leurs enquêtes ne servant qu’à finir sur le bureau du concerné pour le racketter afin que l’affaire ne sorte pas. Ces parasites, grandes gueules pour la plupart, ne vivent que de cela. Aucun homme d’affaire véreux ou honnête n’a échappé soit à leurs enquêtes pour racket soit leur mendicité pour éviter la diffamation. Si ce n’est la rétention d’information, ils vendent leurs informations au pouvoir local ou étranger car ces gens-là sont au courant de tout. 
 
De bonne heure leur mafia se réunit dans leur bureau où tout y passe. Cela continue dans les salons mais rien de tout cela n’atterrira sous les yeux de l’opinion publique. Tout sera monnayé. Avec ça, ils ont le verbe haut ! Osent parler de la profession ! Parlent de déontologie, dirigent des conférences sur le sujet et désormais s’inquiètent de voir le net les mettre à nu ! Ils appellent cela de la diffamation ! Ils en appellent aux confrères et au pouvoir car avec internet leur enfumage et leur mafia ne fait plus impunément recette ! On peut la dénoncer et nous avons plus de lecteurs qu’eux car les visiteurs ne s’y trompent pas !

lire la suite...

 
chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires