Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Environnement : Nouakchott accueille un sommet sur la Grande muraille verte


Actualité
Lundi 27 Juillet 2015 - 13:31

Un sommet sur la Grande muraille verte, une initiative pour freiner l’avancée du désert, s’ouvre ce lundi 27 juillet à Nouakchott, en Mauritanie. Cette muraille, une fois réalisée partirait du Sénégal à Djibouti et serait longue de 7.000 km et large de 15 km.


Environnement : Nouakchott accueille un sommet sur la Grande muraille verte
A l’instar des rencontres précédentes des pays de la bande sahélo-saharienne sur la même préoccupation, ces assises seront l’occasion de prendre des mesures qui s’imposent  pour faire face aux cycles de sècheresse subis par les Etats de la région depuis quelques décennies.

Cela est d’autant nécessaire puisque la dégradation des terres, l’insécurité alimentaire, l’immigration massive des populations de cet espace, et bien d’autres multiples et complexes problèmes de sécurité font partie des conséquences dévastatrices de cette dégradation des terres.
 
Plusieurs dossiers portant, entre autres, sur les questions juridiques, institutionnelles, stratégiques ainsi que sur les perspectives en matière de mobilisation des ressources financières et matérielles seront examinés lors de la conférence des chefs d’Etat.
 
Pour le Premier ministre mauritanien, Yahya Ould Hademine qui s’exprimait samedi à l’ouverture de la réunion ministérielle, le fléau récurrent de dégradation des terres a « porté un coup rude » au système de production des différents pays concernés, basé, dans la plupart des cas, sur l’agriculture et l’élevage.
 
« Cette situation,  a-t-il souligné, a annihilé tous les efforts déjà déployés par les Etats de la zone, et dissipé chez les populations tout espoir de se soustraire aux effets néfastes des désordres climatiques et environnementaux, affectant directement les modes et les moyens de survie de ces populations, notamment dans les zones arides »
 
L’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture estime qu’ au niveau de la zone de la Grande Muraille Verte, une perte annuelle du couvert végétal a atteint un million huit cents mille hectares, et provoqué une réduction considérable des terres arables.

A cela s’ajoute une dégradation avancée de la fertilité du sol, avec comme impact direct, une baisse sensible de la production agricole. C’est ainsi qu’il est prévu que la barrière de végétation qui devrait être érigée, serait  accompagnée de bassins de rétention pour recueillir l’eau de pluie.
 
L’initiative africaine de la Grande Muraille Verte, notons-le a vu le jour par la volonté des pays sahélo-sahariens de vouloir traduire une nouvelle vision de gestion intégrée des défis environnementaux et climatiques. C’est fort de cette politique que la première phase quinquennale de la stratégie 2011 - 2015 a permis de jeter les bases juridiques et institutionnelles fondamentales de gestion, ainsi que la réalisation d’activités vitales en la matière.
 
adiac-congo.com
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires