Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Enfants soldats: des champs de bataille aux champs de maïs


Société
Lundi 24 Février 2014 - 13:11

Réinsérer ces jeunes dans la société par le biais de l'agriculture, c'est l'ambition du collectif Univerbal.


Extrait du film "Rebelle" sur les enfants-soldats, de Kim Nguyen.
Extrait du film "Rebelle" sur les enfants-soldats, de Kim Nguyen.

250.000 enfants  sont toujours impliqués dans des conflits  armés dans le monde, selon l’Unicef  et ceux qui parviennent à échapper à cet univers peinent à réintégrer la société. C’est donc pour faciliter  ce retour à la civilisation que le collectif  Univerbal a lancé le 12 février dernier une opération intitulée «La Nouvelle Graine». Un projet pédagogique  qui vise à réinsérer des anciens enfants soldats  par le biais de l’agriculture, fait savoir le site Afrik.

Le collectif artistique  et culturel fondé en 2005 a décidé d’aborder le cas  des enfants soldats sous un autre angle  et pour mener à bien ce projet  il s’est fixé trois objectifs :

«Former les jeunes  pour qu’ils puissent vivre de leur terre grâce à la culture  et à l’élevage… Leur transmettre les compétences  et les techniques adaptées  pour être autonomes durablement… Leur permettre de développer les marchés locaux  avec les produits de premières nécessités

Alors que la plupart de ces jeunes sont rejetés  et livrés à eux-mêmes, Univerbal leur offre une autre alternative. Et pour son projet «La Nouvelle Graine», l’organisation qui s’illustre à travers différents programmes d'action humanitaire  et d'éducation populaire s’est tournée vers la République démocratique du Congo. En partenariat avec le Bureau pour le Volontariat  au service de l’Enfance et de la Santé (BVES) situé dans de le Sud-Kivu, pendant trois ans ils vont enseigner les métiers  de l’agriculture à 568 ex-enfants soldats. Une belle initiative  qui a tout de même un coût.

Afin de récolter  les 7.500 euros pour «l’achat du terrain, la construction  d’une ferme agricole, le suivi et le développement  de la coopérative par les jeunes réinsérés et encadrés par des éducateurs, le financement  des formateurs et des coordinateurs techniques spécialisés», Univerbal a lancé un appel au don sur la plateforme  Kisskissbankbank.com. Pour l’instant seulement 440 euros ont été collectés, alors qu’il ne reste plus que 81 jours pour atteindre l’objectif.

La ferme écologique  de 5 hectares qui se situera dans le territoire  du Kalehe, dans la province du Sud-Kivu  devrait également comporter des salles de classe, des espaces  de vie communs ainsi que des logements.

Lu sur Unicef  et Afrik

Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter