Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Encore une diabolique diversion azizienne qui fait mouche…


A.O.S.A
Jeudi 31 Octobre 2013 - 01:14


Encore une diabolique diversion azizienne qui fait mouche…
Pas un jour sans qu’on entende quelqu’un ou un petit groupe qui claque la porte de l’UPR pour cause d’injustice à propos des nominations aux listes électorales car avant le scrutin, il s’agit bien de nominations directement sorties de la chambre noire présidentielle où à l’abri du besoin et de tous soucis, des joueurs de belote jouent avec la vie des mauritaniens car il ne faut pas oublier qu’Aziz, comme bien des mauritaniens, est un as de la belote à la mauritanienne à savoir intégrant parfaitement le « faux jeu » sans lequel la partie n’est pas intéressante.
 
Aziz peinard dans son palais en contact avec trois ou quatre potes généraux bien installés, le tout avec quelques courtisans, amis de longue date vivant au milieu du peuple dans un confort discret ou courtisans utiles car d’un rare esprit retors mêlant humour et combines, Aziz et cette compagnie relativement restreinte jouent avec la vie des mauritaniens comme avec des moutons et des ânes.
 
Sans cette séance de claquage de porte à l’UPR, sans que les nerveux n'aillent bien loin du cercle des domestiques, la scène politique préélectorale était d’un ennui sans nom. Il fallait non seulement mettre de l’ambiance mais noyer les cancans de l’opposition radicale dans un bruit nouveau donc plus efficace qui serait repris au jour le jour par la presse en manque de sujet. C’est ainsi qu’au sommet de l’abattoir, on décida de semer une nouvelle azizanie dans l’UPR qui ne nuirait pas à l’image d’Aziz car là encore, chaque fois qu’il donne un coup à quelqu’un de son camp, c’est l’autre qui s’en félicite donnant d’Aziz quelque part l’image d’un dirigeant sans ami non pas par ingratitude totale et parfait cynisme mais par haut sens de l’intérêt collectif. Tu parles...
 
Ainsi, plus le meilleur partisan civil d’Aziz, le plus engagé sera traité comme un moins que rien par son champion, plus le reste de l’UPR sera satisfait car la haine et la jalousie sont chez nous des bijoux de famille, sans parler du plaisir des opposants de voir le parti au pouvoir donner l’air de se déchirer.
C’est ainsi qu’on voit dans la presse, les plumitifs, des uns et des autres, faire des portraits de tel et tel ou telle et telle pour dire combien c’est injuste. C’est ainsi qu’on a eu droit au bruit des portes comme si telle migration de l’UPR vers une autre vache jaune du pouvoir allait faire trembler la république.
 
Pitoyable tout ça. Coppolani avait raison en disant à ses supérieurs : «  pour conquérir ces peuples pas besoin d'armes, l’argent suffit ». Bien plus tard, Aziz alla plus loin en montrant que même l’argent n’est pas nécessaire,  juste la peur et un attrape-nigaud comme appât du gain. Nommer et dégommer sans état d’âme non pas en fonction de l’élu ou de la victime mais en fonction de l’intérêt de l’électrochoc imprévisible.
 
Aziz est un manipulateur de génie qui manipule un peuple de manipulateurs-nés. Presque pas un mauritanien digne de ce nom qui ne rêverait de jouer ainsi avec la vie de ses compatriotes sans jamais faire couler le sang juste l’arme psychologique de l’humiliation, la menace, la jalousie, la vaine espérance, le tout caché par des gagnants au loto du jeudi, nommés ici et là pour un temps déterminé qui n’a rien à voir avec le résultat à la tâche mais juste pour tirer de nouveaux numéros pour faire patienter cette fameuse majorité silencieuse dont toute l’élite a un dossier en souffrance…
 
Ainsi, si on pouvait visualiser la somme des espérances qui fait que tout un monde de lettrés ne peut dire un mot, on verrait à la présidence des milliers de dossiers comme autant de CV à tous les étages vers quiconque ayant le moindre pouvoir de nommer quelqu’un ; cela fait du monde or chaque candidat doit en attendant avoir un comportement exemplaire car le moindre mot de travers à propos du pouvoir ou d’Aziz ou de tel ou tel bien introduit verrait son dossier descendre d’un étage ou de fil en aiguille jusqu'au rez-de-chaussée, le placard ou la poubelle officielle pour l'exemple ; ce qui est bien rare car il ne faut surtout pas créer de haineux car faire espérer même en vain, c'est toujours tenir...

lire la suite...
chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires