Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

En Algérie, un syndicat fait du 1er mai une journée de solidarité avec Ban Ki-moon!


International
Mercredi 6 Avril 2016 - 08:05

Kiosque360. Un 1er mai en solidarité avec Ban Ki-moon et le «peuple sahraoui». C’est le mot d’ordre du principal syndicat algérien pour la journée des travailleurs, un mot d'ordre qui suscite des commentaires acerbes de la part des citoyens algériens eux-mêmes.


Le geste de trop de Ban Ki-Moon du côté de Tindouf!
Le geste de trop de Ban Ki-Moon du côté de Tindouf!
Pour les adeptes des blagues du 1er avril, sachez que l’information qui a fait la Une d’une partie de la presse algérienne, mardi, est on ne peut plus sérieuse: le 1er mai prochain a été décrété journée de solidarité avec Ban Ki-moon et le «peuple sahraoui», rapporte Al Ahdath Al Maghribiya dans sa livraison de ce mercredi 6 avril.
 
Selon la publication casablancaise, l’UGTA (Union générale des travailleurs algériens) n’a pas trouvé mieux que de mettre les petits plats dans les grands pour préparer cette «journée de solidarité».
 
Al Ahdath souligne que, même dans un pays comme l'Algérie où la liberté d’expression laisse à désirer, des citoyens ont fait de cet «événement» un sujet de franche rigolade et n’ont pas hésité à l’exprimer haut et fort lors d’une émission télévisuelle consacrée à la revue de la presse nationale.

«Comment les travailleurs algériens, qui manifestent chaque jour pour l’amélioration de leurs conditions, penseraient-ils à consacrer le 1er mai à une journée de solidarité avec le SG de l’ONU et Mohamed Abdelaziz?», ironise l’un des commentateurs algériens.

«C’est le summum de la bêtise et une tentative de détourner l’attention du peuple algérien», renchérit un autre intervenant. Et tous sont unanimes pour dire que l’Algérie doit arrêter cette guerre d’usure avec son voisin, le Maroc, et penser à l’édification d’un groupement régional susceptible de mettre le Maghreb sur de bons rails.
 
L’UGTA, elle, ne l’entend pas de cette oreille. Dans sa course contre la montre, elle prévoit d’autres initiatives, comme celle d'adresser une correspondance à l’Organisation de l'union syndicale africaine, à la veille de l’examen du rapport de Ban Ki-moon sur le Sahara, pour faire pression sur le Conseil de sécurité. Rien que ça!

le360.ma
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire