Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Eloge de Dieudonné sur les marches, pas étonnant qu’Abderramane Sissako rentre bredouille de Cannes…


A.O.S.A
Jeudi 28 Août 2014 - 18:09


Eloge de Dieudonné sur les marches, pas étonnant qu’Abderramane Sissako rentre bredouille de Cannes…
Qui est ce monsieur de l’équipe de Timbuktu en boubou et ce fameux pull vert de G. Lagaffe, qui osa lever le doigt au ciel de cette célèbre façon dieudonniste qui veut dire « en haut c’est le soleil ! » ? 
 
Oser faire cela sur les marches de Cannes, en plein festival avec une équipe qui espère la palme d’or c’est du suicide car c’est comme faire une quenelle. Il faut oser ça venant d’une équipe de la République Islamique qui a mis dehors l’Etat Hébreu et le faire à Cannes alors que presque toute la république médiatique jusqu’au conseil d’Etat convoqué en urgence, met Dieudo au banc des accusés antisémites. 
 
 Faut pas s’étonner ensuite que Timbuktu soit passé des rêves de la palme d’or à la case bredouille. Geste qui n'a pas échappé au célèbre réalisateur de Mettou qui regarde ça en levant les mains comme pour dire " non ! pas ça !" 

Qui est ce monsieur ?

Eloge de Dieudonné sur les marches, pas étonnant qu’Abderramane Sissako rentre bredouille de Cannes…
 A propos du geste pour celles et ceux qui ne savent pas : 
 
 « Ananas, soleil, quenelle: une grammaire de la dieudosphère : 
 
 La quenelle est, si on ose dire, le bras armé de l’idéologie de Dieudonné. Tout à la fois running gag, symbole politique et bras d’honneur dirigé contre ceux «d’en haut», «glisser une quenelle» consiste à placer sa main ouverte sur son bras opposé, à allonger se dernier pour faire un signe dont la signification est explicite. La référence au salut hitlérien est évidemment volontaire. On a vu d'ailleurs apparaître ces «quenelles» dans le cadre de la campagne du Parti antisioniste, dont il fut l’éphémère tête de liste en Ile de France aux européennes de 2009, sur une affiche électorale dont l'ambiguïté n'était pas vraiment de mise... La quenelle se décline en plusieurs tailles, à jauger en fonction du succès de l’action: petite quenelle, quenelle de 12, quenelle de 40, de 175, quenelle épaulée, etc. Plus la quenelle est longue, plus, bien entendu, le bras d’honneur est profond et procure satisfaction à son auteur. Un registre paillard qui rappelle un peu le slogan de Coluche lors de la présidentielle de 1981, pour laquelle il décidera finalement de se retirer: «Tous ensemble, pour leur foutre au cul». La cible n’est évidemment plus la même. 
 
 Quant à l’ananas, décliné tout au long de la soirée sous de multiples formes (ananas frais au buffet, fresque géante devant la salle, tee-shirts souvenir, déguisements, etc.), il est omniprésent pour rappeler la cause de la condamnation de l’intéressé pour provocation à la haine: la chanson Shoananas, qu’il reprend en cœur avec son public lors de chaque spectacle, sur l’air de la chanson Chaud Cacao d’Annie Cordy (Dieudonné a fait appel du jugement). Depuis cette condamnation, la chanson Shoananas est le clou du spectacle Foxtrot, qui a tourné dans toute la France ces derniers mois. A chaque fois, Dieudonné fait mine de ne plus pouvoir la faire chanter à son public, sous peine de poursuites judiciaires… Et, bien sûr, finit par l'interpréter, pour le plus grand plaisir de la salle qui chante en choeur avec lui. 
chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires