Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Éliminatoires CAN U-20 / Maroc - Mauritanie : Les Lionceaux de l'Atlas trop forts pour les juniors Mourabitounes


Sport
Lundi 23 Avril 2012 - 21:25

En match aller du premier tour des éliminatoires de la CAN U20 (Algérie 2013), Le Maroc a très largement dominé une sélection mauritanienne aux aboies. Les Lionceaux de l’Atlas n’y sont pas allés de main morte en infligeant un cinglant 5-0 aux protégés de Mody M’Bodj. Avec ce retentissant succès, les juniors marocains ont désormais un pied et trois orteils au second tour.


Éliminatoires CAN U-20 / Maroc - Mauritanie : Les Lionceaux de l'Atlas trop forts pour les juniors Mourabitounes
L’écart entre le football mauritanien et celui des grandes nations du continent est conséquent. Et cela s’est encore confirmé ce samedi 21 avril au Complexe Sportif Prince Moulay Hassan de Rabat, où les juniors marocains ont infligé une gifle monumentale à leurs homologues mauritaniens avec une nette victoire 5 buts à 0. Un score de tennis dirons-nous, qui reflète parfaitement la physionomie de la rencontre, tant les juniors Mourabitounes semblaient à la traîne.

Les Lionceaux de l’Atlas rugissent

Éliminatoires CAN U-20 / Maroc - Mauritanie : Les Lionceaux de l'Atlas trop forts pour les juniors Mourabitounes

La récente performance des juniors Mourabitounes lors du tournoi de l’UNAF en Algérie, en avait fait espérer plus d’un. Mais la réalité du football a ramené le public sportif mauritanien sur terre. Pour ce match aller à domicile, les U20 marocains partaient largement favoris. Et ils n’y sont pas allés avec le dos de la cuillère pour faire respecter leur statut. Dans leur enceinte du Complexe Sportif Prince Moulay Hassan, les protégés d’Hassan Benabicha ont appuyé sur l’accélérateur dès le début de la partie, avec un triplé de l’homme du match Adam En-Naffati (15’, 24’, et 32’). Trois minutes plus tard, c’est au tour du jeune phénomène de 19 ans Mohamed Chibi (Raja Casablanca), d’enfoncer le clou pour le Maroc sur une percée en solitaire (35’, 4-0), avant que l’arbitre tunisien n’envoie les deux sélections aux vestiaires. La deuxième période repartait sur un faux rythme, avec des occasions de parts et d’autres, mais sans grand danger. Les lionceaux de l’Atlas se reposant sur leur acquis, ne se montraient plus aussi incisifs qu’au début de la rencontre. C’est seulement en fin de match que le défenseur marocain Badr Banoun, sur un centre d’En-Naffati , s’élevait plus haut que tout le monde pour donner un avantage définitif à ses partenaires (90’, 5-0). Le coach Benabicha voulait s’assurer la qualification dès le premier acte, ses poulains réceptifs, ont quasiment fait le boulot et peuvent aborder le match retour en toute tranquillité.

 

Une claque qui fait mal

M’Bodj Mody, séléctionneur des Mourabitounes
M’Bodj Mody, séléctionneur des Mourabitounes

La déception pouvait se lire sur le visage de Mody M’Bodj lors de la conférence de presse d’après-match. Mais sans remettre en cause les compétences du sélectionneur mauritanien des U20, il faut avouer que ses protégés n’ont tout simplement pas le niveau requis pour rivaliser avec les grosses pointures du continent. Le récent résultat de la jeune sélection mauritanienne en Algérie (deuxième au tournoi de l’UNAF) avait laissé filtrer une lueur d’espoir, mais un tournoi amical n’a rien à voir avec une compétition officielle, car le niveau d’exigence n’est pas le même. A présent, il serait quand même inimaginable de voir les juniors Mourabitounes rattraper un écart aussi conséquent lors du match retour prévu le 05 mai à Nouakchott, et face à une sélection comme celle du Maroc de plus est. Espérons que la claque reçue par nos juniors n’ait pas atteint leur moral, et qu’ils pourront se ressaisir afin – au moins – de sauver l’honneur (ou ce qu’il en reste) au Stade Olympique de Nouakchott. Mais une question nous interpelle. Pourquoi la Fédération mauritanienne a envoyé une délégation de 30 personnes dont seulement 18 joueurs ? On ne comprend pas l’utilité de la présence de certains au détriment de membres de l’équipe junior. En effet, Mody M’Bodj s’est vu dans l’obligation de laisser à quai cinq éléments du groupe avec qui il travaille depuis plusieurs mois. Leur absence s’est ressentie, surtout après le forfait de Mourad Mohamed, qui demeure une pièce importante du dispositif de la sélection mauritanienne. Les vielles habitudes sont toujours d'actualité apparemment.

 

Profonde remise en question

Éliminatoires CAN U-20 / Maroc - Mauritanie : Les Lionceaux de l'Atlas trop forts pour les juniors Mourabitounes

Ce lourd revers des juniors nous pousse à nous poser de sérieuses questions sur le plan de relance de la FFRIM et surtout, sur l’implication chez les petites catégories du sélectionneur national des A, Patrice Neveu. Selon certaines sources, le technicien français qui n’est pas en odeur de sainteté avec de nombreux entraineurs locaux dont Mody M’Bodj, aurait décidé de prendre du recul par rapport aux juniors et aux cadets. Pourtant dans son contrat, il est stipulé que Neveu devait être en charge d’une académie de football en plus d’être observateur des équipes de jeunes. Le moins que l’on puisse dire est que c’est loin d’être le cas pour le moment. L’ancien sélectionneur de la Mauritanie Noël Tosi (2003-2004), s’était à son arrivée donné pour principale mission d’aider à la mise sur pied d’une académie de football, afin de former de futurs bons joueurs. Et le projet avait fait un bien fou au football mauritanien à l’époque. On ne peut pas former des footballeurs à travers une sélection nationale. Les dirigeants de notre football doivent revoir leurs fondamentaux, car même si nos différentes équipes sont encore en phase d’apprentissage, elles ne doivent pas le rester éternellement.


Brahim Sow Deïna

Maroc / Mauritanie (5-0)

Eliminatoires Coupe d’Afrique des nations U20 (Algérie 2013)

Complexe Sportif Prince Moulay Hassan (Rabat)

Arbitre : M. Nasrallah Jaouadi (Tunisie)

Buteurs : Adam Nafati (15', 24', 32’), Mohamed Chibi (35'), Badr Banoun (90') pour le Maroc.

 

Maroc : 1. El Assimi Adnane – 5. Badr Banoun, 3. Saidi Mohamed, 2. Chibi Mohamed, 14. Qasmi Ayoub – 4. El Asbahi Anas, 6. Bouden Bouazza (cap), 17. Ati-Allah Oumar, 10. En-Neoualy Reda – 11. Es-Saidy Youssef, 7. En-Naffati Adam. Entraineur : M. Benabicha Hassan.

 

Mauritanie : 17. Bechir Mahmoud Selami – 3. Abdallahi Ali Mohamed, 6. Kane Abderrahmane, 15. Niass Mamadou Abdoulaye, 18. Haïdara Ndama Chérif (cap), 2. Bilal Brahim Abdallahi – 21. Sy Abdallahi, 8. Diagne Gaye Samba, 12. Sidi El Hacen Moctar, 10. Seck Mamadou Moussa, 11. Abdallahi Dicko Mohamed. Entraineur : M. M’Bodj Mody.

Maurifoot


              


1.Posté par Badji Famara le 23/04/2012 22:19
Je sais cette défaite fait d'autant plus que tapage médiatique il y a quelque jour seulement autour des équipes nationales fait rage ,je pense qu'on doit faire abstraction au tapage et travailler.
Pour ce qui est du nouveau sélectionneur National Mr NEVEU ,il connait maintenant le terrain;il doit penser et participer à l'organisation et au fonctionnement des structures qui sont L'académie, le Grasse rout et bien sûr les équipes Nationale .
IL doit apporter le professionnalisme et une bonne organisation et élever le niveau de nos dirigeants et éviter de tomber dans le piège de la facilité nous aimons notre pays ,et nous avons des techniciens sur qui ils faut miser ne trompons pas le peuple et surtout revoir sa façon de programmer les match amicaux comme un professionnel et ne prommer des match à l'aveuglette par ci et par la .
c'était contribution
Sportivement votre

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter