Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Electricité tirée du gaz: La SPEG s’évapore!


Economie
Vendredi 2 Janvier 2015 - 12:00

Le Gouvernement mauritanien aurait décidé de dissoudre la société SPEG (Société de Production de l’Electricité à Partir du Gaz) qui devait assurer l’approvisionnement du pays en électricité tirée du champ pétrolier de Banda, apprend-on de source informée à Nouakchott.


Electricité tirée du gaz: La SPEG s’évapore!

Le Projet présenté en fanfare par les autorités de Nouakchott visant à produire 350 MW dans une première phase et 700 MW à terme afin de «permettre aux opérateurs miniers du pays de disposer d’une source d’énergie compétitive pour leurs activités industrielles  et à la Société Mauritanienne d’Electricité (SOMELEC) de renforcer ses capacités énergétiques en vue de garantir l’accès à l’électricité aux populations» est donc avorté avant même de voir le jour. Les déboires du principal opérateur Tullow Oil ainsi que le suivi cacophonique par le ministère du pétrole a précipité l’échec du projet.

La mise en place du projet avait conduit l’Etat à des dépenses faramineuses pour la mise en place d’une centrale thermique duale financée à concurrence de 153, 8 millions d’euros à l’issue d’un marché polémique attribué à la société finlandaise Wartsila.

Le bémol mis par les autorités mauritaniennes sur la SPEG contrarie également les annonces de distribution d’électricité à des pays voisins comme le Sénégal qui avait fondé beaucoup d’espoir sur sa réalisation et sur son propre approvisionnement de la Mauritanie en 2015.


Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires