Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

El hor : « Nous appelons à la reconnaissance explicite de l’existence de l’esclavage »


Actu Mauritanie
Dimanche 24 Mars 2013 - 20:35

Le mouvement El Hor a souligné la nécessité de reconnaissance explicite de l’existence de l’esclavage en Mauritanie.


El hor : « Nous appelons à la reconnaissance explicite de l’existence de l’esclavage »
Un communiqué signé par le comité exécutif du mouvement El Hor pour la libération des haratines de Mauritanie, et dont

l’agence El Hourriya d’information a reçu une copie, a indiqué que, dans « une timide tentative de faire face au phénomène de l’esclavage, le conseil des ministres dans sa dernière réunion, a adopté un projet de loi créant, sur les décombres de l’ANAIR, une agence destinée à « lutter contre les séquelles de l’esclavage, d’insertion et de lutte contre la pauvreté ».

Et le communiqué de dire que : « malgré qu’une telle mesure réponde à une exigence du mouvement, depuis sa création au début des années 80 du siècle dernier, réitérée dans son livre blanc en mars 2012, cette décision prise en ce moment traduit le peu d’intérêt que le « pouvoir Beydane, oppresseur et raciste, accorde à la question de l’esclavage et à tout ce qui a trait aux Haratines en prenant à la légère tout ce qui les concerne. Comme l’annonce de la création de cette agence sans consultations préalables au plan national, avec les acteurs, et sans reconnaissance explicite de l’existence du phénomène. Le communiqué ajoute aussi que le fait que cette agence soit créée sur les décombres de l’ANAIR (agence nationale pour l’appui et l’insertion des réfugiés) ainsi que le flou qui entoure ses missions, les responsables appelés à la diriger ainsi que les moyens sont autant de points qui pousse le mouvement El Hor à exprimer ses réserves sur cette décision. En quatre points, le communiqué d’El hor exige des autorités :

1- La nécessité de reconnaître l’existence de l’esclavage dans le pays avant de penser à l’éradiquer ;

2- Pousser les autorités administratives, sécuritaires et judiciaires à appliquer les lois criminalisant cette pratique ;

3- Appliquer une discrimination positive permettant aux Haratines d’avoir un rôle convenable à jouer au sein de la société ;

4- Appeler les ulémas et imams à assumer leurs responsabilités dans les fausses interprétations de la religion sur la question de l’esclavage.

Source:[Elhourriya]urlblank:www.elhourriya.net
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires

Le bain turc de la SNIM

18/08/2016 - Noorinfo