Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Egypte: le maréchal Sissi remporte largement l'élection présidentielle


Actualité
Jeudi 29 Mai 2014 - 09:51

Le maréchal Abdel Fattah al Sissi, nouvel homme fort de l'Egypte, a très lagement remporté l'élection présidentielle qui s'est étalée sur les trois derniers jours, selon des résultats provisoires publiés mercredi, qui le créditent de plus de 90% des voix.


Le maréchal Abdel Fattah al-Sissi, candidat à l'élection présidentielle en Egypte, vote au Caire, le 26 mai 2014.
Le maréchal Abdel Fattah al-Sissi, candidat à l'élection présidentielle en Egypte, vote au Caire, le 26 mai 2014.
L'ancien numéro un de l'appareil militaire a, selon des sources judiciaires, recueilli 92,2% des suffrages exprimés dans plus de la moitié des bureaux de vote. Le candidat de gauche Hamdine Sabahi, son unique adversaire, obtiendrait quant à lui 3,2% et les bulletins nuls représenteraient 4,6%. Mais le taux de participation, estimé à 44,4% selon ces sources et plus faible que prévu, pourrait peser sur la légitimité du maréchal, artisan du coup d'Etat qui a renversé en juillet dernier le premier président démocratiquement élu, l'islamiste Mohamed Morsi. Dès que les premiers résultats ont commencé à circuler dans les rues du Caire, des partisans de l'ancien chef de l'armée ont lancé des feux d'artifice, brandi des drapeaux égyptiens et fêté la victoire de leur candidat en klaxonnant dans les rues bondées de la capitale. Un millier de personnes ont convergé vers la place Tahrir, symbole de la "révolution du Nil" en 2011 qui avait fait souffler un vent démocratique et abouti à la chute d'Hosni Moubarak.

"Nous sommes joyeux car Sissi a recueilli tellement de voix, nous sommes ici pour célébrer la victoire", a déclaré Kawther Mohamed, venu place Tahrir avec ses deux filles. Lors de l'élection de 2012 remporté par Mohamed Morsi, le taux de participation avait atteint 52%. Soucieux d'un soutien populaire massif, le maréchal Sissi avait appelé les Egyptiens à voter et dit souhaiter que 40 millions d'électeurs se prononcent, soit 80% des inscrits. Selon des sources judicaires, 44,4% des 54 millions d'électeurs sont allés voter. L'absence de soutien massif autour de sa candidature pourrait priver Abdel Fattah al Sissi, présenté par ses partisans comme "l'homme fort" dont le pays a besoin, de la légitimité dont il a besoin pour remettre le pays sur la voie de la croissance et lutter contre la pauvreté et le chômage dans le pays le plus peuplé de la région.

Source:Atlasinfo
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires