Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Egypte: la police arrête une cigogne... qu'elle prenait pour une espionne !


Lu sur le web
Lundi 2 Septembre 2013 - 13:03

Les autorités du gouvernorat de Qena, dans le sud de l'Égypte, ont emprisonné une cigogne.


Egypte: la police arrête une cigogne... qu'elle prenait pour une espionne !
L'espionnite est une maladie largement répandue en Égypte. Une obsession, dit-on. Derrière chaque étranger, se cacherait un «gassus», un agent qui a pour seul dessein de diviser les Égyptiens.
 
Jusqu'ici, les Israéliens étaient indétrônables. L'espion, le vrai, était juif. Mais depuis quelques temps, une nouvelle variété d'espion a fait son apparition: les animaux.
 
Le dernier en date, une cigogne «française». Les autorités du gouvernorat de Qena, dans le sud de l'Égypte, ont emprisonné une cigogne, rapporte le site France 24. 
 
Un homme l'a trouvé près de son domicile. L'animal portait un boîtier sur le dos. Bizarre, bizarre.. Il a rapidement capturé l'oiseau et l’a amené au poste de police, explique Mohammed Kamal, le chef de la sécurité dans la région.
 
Le terreau d'espionnite est assez répandu pour que l'histoire prenne, même pour quelques heures. Devant l'animal, les policiers sont restés perplexes. Une cigogne derrière les barreaux, ce n'est pas courant. Le 31 août, un vétérinaire dépêché par les forces de l'ordre met fin à la mascarade: il ne s'agit ni d'un kamikaze ni d'un espion français, mais d'une balise utilisée par des scientifiques français pour suivre les déplacements de ces oiseaux migrateurs.
 
En janvier 2013, un pigeon voyageur avait été arrêté pour les même motifs. Drôle d'Egypte!
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires