Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Edito rmibiladi n° 810


Tribunes
Samedi 31 Octobre 2015 - 09:52

L’information a été reprise par presque tous les sites d’information en ligne du pays : des fillettes ont été kidnappées par des malfaiteurs qui ont tué l’une d’elles et laissé l’autre, agonisante, entre la vie et la mort.


Edito rmibiladi  n° 810
Ils auraient également, assurent certains sites, écrit sur le corps de l’une des fillettes les initiales de l’organisation anti esclavagiste, IRA.
 
Après quelques jours d’émoi, de peur et de désolation, il s’est avéré que cette information n’a jamais existé et qu’il s’agissait tout simplement d’une grave manipulation dont les auteurs cherchaient, apparemment,  à discréditer davantage, aux yeux d’une certaine opinion, Birame Ould Abeïd qui croupit dans la prison d’Aleg depuis plus d’une année et auquel  les autorités refusent l’autorisation pour aller se soigner en dehors de cette ville.
 
Bien qu’il s’agit d’une information qui s’est révélée erronée, elle a tout de même laissé quelques mauvaises traces dans l’opinion qui nous rappellent un passé récent peu glorieux pour notre pays et qui, surtout, démontrent qu’il y a une certaine tension qui persiste autour de la question de l’esclavage dans notre société.
 
Cette tension est provoquée par une mauvaise appréhension de ce dossier aussi bien chez certains parmi ceux qui croient défendre les victimes et ceux qui, de l’autre côté, s’abstinent à nier purement et simplement l’existence pourtant avérée de ce fléau dans notre pays.
 
Les premiers veulent faire porter la responsabilité de ce crime, cette injustice de l’histoire, à la communauté des maures blancs et ne cachent pas une certaine rage de vengeance. Tandis que les seconds n’éprouvent aucune sympathie pour les victimes de l’esclavage et accusent les autres de haine profonde et gratuitecontre leur communauté.
 
Malheureusement, ce sont les extrémistes des deux bords qui donnent le tempo et qui œuvrent, jour et nuit, à creuser le fossé et à vouloir rallumer le feu qui couve à travers la provocation et la propagande négative et irresponsable. Mais le plus grave dans tout cela est que les pouvoirs publics donnent l’impression d’attiser ce conflit au lieu de chercher à le contenir.

rimbladi
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter