Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Economie en marche et chiffres inquiétants d’Aziz : 2000 travailleurs étrangers s’installent par semaine en Mauritanie


A.O.S.A
Samedi 22 Mars 2014 - 16:32


Economie en marche et chiffres inquiétants d’Aziz : 2000 travailleurs étrangers s’installent par semaine en Mauritanie
D’abord voyons pourquoi Aziz répète la même phrase à propos de l’argent : « les caisses de l’état sont pleines ». Combien de fois Aziz a-t-il asséné au peuple misérable cette grotesque litanie comme les caisses de la CUN que Hamza a laissées pleines faute d’avoir pu utiliser cet argent ? Pourquoi Aziz se félicite-t-il toujours de ce que les caisses soient pleines ? Si les caisses étaient pleines grâce à une activité économique en plein boom, on pourrait comprendre ; si les caisses sont pleines à cause de l’afflux des financements, on pourrait comprendre ; si les caisses sont pleines parce que le Mauritanien consomme, paye ses impôts, investit, importe,  on pourrait comprendre.
 
Hélas, chacun sait que les caisses sont pleines car Aziz a tout bloqué de peur de voir l’argent pillé dans les rouages de l’Etat par la gabegie. Les caisses sont pleines car à part l’argent qui vient des impôts, dons, prêts et des restes de nos richesses minières, l’économie mauritanienne, celle qui alimente le ventre des mauritaniens, celle qui lui donne du travail, celle qui est le poumon de l’activité du pays est anesthésiée par manque de fonds injectés par l’investissement de l’Etat, première entreprise du pays ; les caisses sont pleines car l’économie réelle est à l’arrêt à part ce qui sert aux chiffres extravagants du FMI ; chiffres qui seraient les mêmes si la Mauritanie était un chantier sans habitants.
 
Si Aziz répète toujours que les caisses sont pleines, c’est parce que pour lui, le devoir de l’Etat est  comme la poche d’un rentier : l’essentiel étant que l’argent entre c’est tout. Plus il y a de l’argent et moins il y a de vol dans le cheminement de cet argent de la poche du citoyen ou de l’étranger jusqu’aux caisses de l’état. Aziz pense en rentier et la Mauritanie est un immeuble loué aux uns et aux autres qui payent des loyers, c’est tout. Il leur assure l’eau, le courant et la sécurité, pour le reste qu’ils se débrouillent.
 
Aziz n’ayant pas fait d’études académiques en économie, pense en redoutable autodidacte et bon père de famille que l’essentiel c’est que l’argent entre, c’est tout. Voilà pourquoi il peut dire à des citoyens qui ont une faim de loup, sans travail sans rien, que ce n’est pas la faute de l’Etat, l’Etat ne peut rien mais les caisses sont pleines c’est tout. Le peuple, dans la misère et aux portes de la famine ou de l’insécurité alimentaire pour prendre l’euphémisme du PAM, doit se réjouir que les caisses soient pleines pour rien ou pour des raisons que le citoyen ne peut comprendre car apparemment il n’y a aucun autre moyen de bien utiliser cet argent que de le cumuler d’année en année pour venir à chaque humiliante occasion narguer le peuple avec ces milliards qui ne changent rien à sa vie.
 
A côté de ses chiffres, Aziz en annonça d’autres encore plus terribles qui vont augmenter la xénophobie à savoir que chaque semaine c’est 5000 étrangers qui entrent en Mauritanie dont 2000 restent car ils ont les compétences pour travailler car Aziz a bien expliqué au peuple que si le chômage est tel, c’est à cause de la formation des mauritaniens trop littéraires. C’est sûr que s’ils étaient un peu mieux formé aux armes, Aziz leur trouverait plus de travail et les narguerait moins avec ses milliards.
 
Toujours est-il que selon ses chiffres, c’est 96000 étrangers par an qui viennent s'installer pour travailler en Mauritanie. Incroyable car à l’échelle de la France, ce serait 1,8 million de travailleurs immigrés par an ! Ainsi dans 10 ans, les travailleurs étrangers en Mauritanie représenteront ¼ de la population déjà majoritairement au chômage. Avec des chiffres pareils sans dire l’origine des travailleurs, il faut s’attendre sous peu à une montée des tensions surtout envers les chinois que le petit peuple accuse déjà de le concurrencer partout même là où règne la misère. Du chinois aux autres étrangers, ce n’est qu’une formalité comme une bombe à retardement dont la mèche est déjà allumée.
 
Cela dit ces chiffres semblent extravagants, lancés avec inconscience ou volonté scandaleuse d'indexer les étrangers ; certainement encore de la désinformation apportée à Aziz par la dangereuse dream team de borgnes qui lui servent de visionnaires.

lire la suite...
chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires