Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Économie: Une forte croissance, qui ne génèrera pas d'emplois, ni ne réduira la pauvreté


Economie
Mardi 25 Octobre 2011 - 09:21

Ce lundi 24 octobre, une mission du FMI a présenté avec la BCM l'état macroéconomique du pays, et ses estimations pour cette fin d'année. L'optimisme est de mise, même si le FMI reconnaît que la croissance créée ne produit ni emplois, ni ne réduit la pauvreté.


La BCM
La BCM
Lors d'une conférence de presse commune, tenue par la Banque centrale mauritanienne (BCM) et le fonds monétaire international (FMI) à Nouakchott, le gouverneur du premier, et le chef de division adjoint du département Moyen-Orient du seconde, ont conjointement déclaré que «le taux d'inflation a été contenu durant le premier semestre 2011, à hauteur de 6%».
Sidi Ahmed Ould Raiss, gouverneur de la BCM, emboîte le pas au représentant du FMI en précisant que «l'inflation a été maintenue à ce niveau, malgré la hausse successive des prix des carburants».
 
Amine Mati, le chef de division adjoint au FMI, a estimé «les résultats macroéconomiques mauritaniens satisfaisants» au premier semestre. Cette bonne tenue des indices économiques serait due selon l'économiste du FMI à «une bonne performance de l'activité économique, particulièrement dans les BTP et les industries manufacturières», ce qui devrait stabiliser le taux de croissance du PIB autour de 4,8% pour cette année, «malgré un secteur agricole en berne, sérieusement affecté par le déficit pluviométrique» prédit le représentant du FMI. Il relativise tout de même la portée de cette croissance prévue: «Cette estimation de croissance n’est toujours pas suffisamment ancrée dans les activités créatrices d’emploi, et elle n'est dont pas appelée à réduire de manière significative les taux élevés de chômage et de pauvreté». Entre les lignes: Une croissance qui ne sert pas à grand-chose.
 
Quant à «la bonne performance des industries manufacturières» elle est à relativiser totalement elle aussi. Sur le site de l'office national des statistiques, tout un aspect de leur analyse et de leurs chiffres sur la «croissance manufacturière» a été occultée. Ainsi, «l’indice de la production industrielle (hors pétrole) a enregistré une baisse de 4,8% sur les trois derniers mois. Cette baisse en variation  trimestrielle est due en grande partie aux branches «activités extractives», «fabrication de produits alimentaires et boissons», «fabrication de savons, de parfums et de produits d'entretien» et «Fabrication de produits en matières plastiques»» explique l'ONS sur son site. Les branches qui tirent la «production manufacturière» sont des branches sous-traitantes des BTP surtout (plâtre, ciment) et sont donc des «trompe-l’œil sur la réelle vigueur de notre industrie manufacturière» estime un professeur d'économie de l'université de Nouakchott.

Économie: Une forte croissance, qui ne génèrera pas d'emplois, ni ne réduira la pauvreté
La problématique question de la réserve de devises
 
Sid' Ahmed Ould Raiss a affirmé aussi que la BCM possède une réserve de devises, équivalent à 522 Millions de Dollars. Soit 11 millions de plus depuis l'intervention télévisée début août, du président de la République, Mohamed Ould Abdel Aziz. Un chiffre martelé en Mauritanie, que le FMI lui-même ne reconnaît pas dans ses rapports, et qui présente toujours la réserve de devises mauritanienne autour de 280 millions de dollars. Il y a cinq mois et demi  que le même Amine Mati, chef de division du FMI qui venait d'effectuer une mission de deux semaines en Mauritanie affirmait que «la bonne tenue des exportations du secteur minier (fer, or et cuivre) a contribué à l'amélioration du solde courant de la balance des paiements et à consolider le stock des réserves de change qui a atteint 287 millions de dollars, soit l'équivalent de 2,1 mois d'importations». La différence ne doit pas être très grande aujourd'hui. Noorinfo avait déjà présenté la surestimation excessive de ce chiffre de réserve de devises dans un [précédent article]urlblank:http://www.noorinfo.com/Debat-televise-de-Mohamed-Ould-Abdel-Aziz-511-vous-avez-dit-511-millions-de-dollars_a536.html .
 
MLK
Mamoudou Kane


              


1.Posté par Mohamed le 26/10/2011 08:48
Bonjour,
je pense que le titre de l'article ,résume l'éssentiel en contradiction avec ce qui a été dit dans
la table ronde.
Un chomage sans précedent,une économie au ralentie(tous les fournisseurs,chefs d'entreprises se plaignent,les jeunes sont au chomage).
Je pense que soit le répresentant de la banque mondiale est aveugle ou ne veut rien savoir.
L'économie mondial et les plus fortes sont en recession ,que dit on de la notre qui se base sur le manufacturier (l'impotation) avec peu d'éxportation (le fer ,poisson).

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires