Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Eclaircissement après l’article assez faux de RFI sur le statut de la Mauritanie d’après les déclarations d’Aziz…


A.O.S.A
Samedi 22 Mars 2014 - 22:11


Eclaircissement après l’article assez faux de RFI sur le statut de la Mauritanie d’après les déclarations d’Aziz…
Le 21 Mars, Radio France Internationale se fend d’un article mensonger qui déforme les propos déjà pas très justes du chef de l’Etat  avec pour titre «Avec 7% de croissance par an, la Mauritanie sort du rang des PMA »
 
Tout part des déclarations d’Aziz le soir de la rencontre avec les jeunes, où il a dit, selon RFI « La Mauritanie ne fait plus partie du groupe des cinquante pays les plus pauvres de la planète. C'est désormais un pays à revenu intermédiaire » or c’est totalement faux d’une part et à peu près juste de l’autre car lui aussi mélange un peu tout surtout qu’il parle de 2013, car non seulement la Mauritanie fait toujours partie des 49 Pays les Moins Avancés mais en plus il n’existe pas de statut « intermédiaire ». Ce qui existe selon une autre classification qui n’a rien à voir avec le statut de PMA et qui n’a rien à voir avec le niveau de développement de l’aveu même de la Banque Mondiale,  c’est un classement des pays en fonction du Revenu National Brut par habitant.
 
Là en effet celui de la Mauritanie ayant selon RFI atteint 1035 dollars par an fait sortir  la Mauritanie du statut de pays à revenu faible pour passer à celui de pays à revenu moyen mais INFERIEUR car il y a le revenu moyen supérieur avant les autres statuts jusqu’aux revenus élevés.
 
« Groupe de revenu : Les économies sont divisées selon le RNB 2008 par habitant calculé en utilisant la méthode Atlas de la Banque mondiale. Les groupes sont les suivants : Faible revenu, 975 dollars US ou moins ; revenu moyen inférieur, de 976 à 3 855 dollars US ; revenu moyen supérieur, 3 856 à 11 905 dollars US ; et revenu élevé, supérieur à 11 906 dollars US. »
 
 
Donc quand Aziz parle de revenu moyen, il devrait ajouter inférieur et se garder de parler des 49 pays les plus pauvres qui fait écrire à RFI en titre : « Avec 7% de croissance par an, la Mauritanie sort du rang des PMA »
 
 
C’est faux car à propos des PMA c’est autre chose :
 
« Les pays les moins avancés (PMA) sont une catégorie de pays créée en 1971 par l'Organisation des Nations unies (ONU), regroupant les pays les moins développés socio-économiquement de la planète. Ils présentent les indices de développement humain (IDH) les plus faibles et devraient à ce titre obtenir une attention particulière de la part de la communauté internationale. La plupart ont des États en situation de déliquescence. »
 
« Dans sa définition de 2003, le Conseil économique et social des Nations unies a retenu trois critères pour déterminer la liste des PMA :
1. revenu par habitant basé sur une estimation moyenne du produit intérieur brut par habitant pendant trois années ; s'il est inférieur à 900 $ US, le pays est retenu pour la qualification de PMA ;
2. retard dans le développement humain basé sur un indice composite incluant des indicateurs de santé, nutrition et scolarisation ;
3. vulnérabilité économique basé sur un indice composite incluant des indicateurs sur l'instabilité, la production et les exportations agricoles, le manque de diversification de la production, et le handicap d'être un petit pays. »
 
Et à ce titre la Mauritanie en fait encore bien partie comme le dit le dernier rapport de novembre 2013
 
 
et quand RFI ajoute « C'est un fait. Statistiquement parlant, le revenu moyen des citoyens mauritaniens a dépassé les 1 035 dollars par an. De très peu, mais cela suffit pour que le pays ne fasse plus partie des nations les plus pauvres du monde. »
 
C’est encore faux car comme le rappelle wikipédia :  il y a trois critères et comme le rappelle le rapport de du conseil économique et social de l’ONU en novembre 2013 classant encore la Mauritanie PMA : « un pays remplira normalement les conditions requises pour sortir de la catégorie des PMA s’il atteint les seuils définis pour au moins deux critères sur trois lors d’au moins deux examens consécutifs de la liste. Toutefois, si le RNB par habitant d’un PMA a atteint au moins le double du seuil requis pour sortir de la catégorie, ce pays pourra être rayé de la liste quels que soient ses résultats concernant les deux autres critères." 
 
or le seuil étant de 900 dollars, le nôtre étant de 1035 pas encore le double et ayant encore deux critères sur le dos nous sommes encore PMA comme le dit le rapport de novembre 2013.
chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires