Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

EURO 2012 : Mario Balotelli érigé en symbole de la nouvelle Italie


Sport
Vendredi 29 Juin 2012 - 15:40

La presse Italienne est unanime et dithyrambique. L’équipe de football italienne doit sa victoire contre l’Allemagne en demi-finale de l’Euro 2012, le 28 juin, à l’attaquant vedette de la Squadra azzura, Mario Balotelli. Oubliées les polémiques sur ses frasques et les attaques à la limite du racisme contre le joueur d'origine ghanéenne, la presse s’extasie devant les deux buts marqué par le numéro 9 face aux Allemands.


Mario Balotelli, célébrant à sa façon son 2ème but contre l'allemagne jeudi 28 juin.
Mario Balotelli, célébrant à sa façon son 2ème but contre l'allemagne jeudi 28 juin.
«Super Mario, le nouveau héros de l’Italie» titre le journal sportif La Gazzetta dello Sport.

«Balotelli porte l’Italie en Finale», écrit la Repubblica.

Et le journal de centre gauche va même plus loin et érige le joueur «à la peau sombre» en symbole de réussite pour les immigrés.

Dans le pays, la politique d’immigration est très restrictive. La loi Bossi-Fini, qui tient son nom de Umberto Bossi, leader du parti de la Ligue du nord et de Gianfranco Fini, leader du parti de l’Alliance Nationale, partis politiques d’extrême droite et de droite populaire, a été voté en 2002. Elle instaure des quotas d’immigration en fonction des besoins du marché du travail du pays et impose aussi des contraintes aux immigrés de seconde génération.

«En Italie, beaucoup de personnes de la deuxième génération d’immigrés doivent passer dans le goulet de la loi Bossi-Fini.

Après leur dix-huit ans certains luttent pour obtenir un permis de séjour, un passeport et même les droits de citoyenneté les plus élémentaires.

C’est aussi au nom de ces personnes que Mario Balotelli marqué ces buts», écrit la Repubblica.

Pour le Corriere della Serra, Mario Bolatelli est désormais le symbole de la nouvelle Italie.

« Mais surtout, depuis jeudi soir, Super Mario s’est transformé en l’ultime symbole de l’Italie du XXIème siècle: multiethnique, européenne comme la France ou l’Angleterre. C’est la première personne noire célèbre de l’histoire de notre pays. Et comme toujours, le sport est mille fois plus en avance que la culture, la politique, ou le monde du travail», note le Corriere della Sera.

Tous les médias souligne aussi le geste tendre du joueur qui s'est dirigé vers ses proches et a enlacé sa mère adoptive après le coup de sifflet final. Silvia Balotelli et son mari, l'ont adopté alors qu'il avait deux ans.

«C’est le baiser d’une mère à son fils. Point», écrit Le Corriere della Serra.

Lors de cette demi finale, Mario Balotelli a su prouver qu’il appartenait réellement à cette sélection Italienne.

«J’ai passé la plus belle soirée de ma vie», a déclaré le joueur.

Pour la finale face à l'Espagne qui aura lieu le 1er juillet, le joueur a déjà prévenu qu'il espérait marquer non pas deux mais quatre buts, pour pouvoir aussi embrasser son père, qui fera le déplacement jusqu'à Kiev, à la fin du match.

Lu sur La Repubblica, Il Corriere della Serra, La Gazzetta dello sport
Via slateafrique.com
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire