Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Dublin: Le Prix Front Line Defenders 2013, décerné au président de IRA-Mauritanie


Actu Mauritanie
Samedi 4 Mai 2013 - 09:48

Le président de la république Irlandais, Michael D. Higgins a remis le Prix Front Line Defenders 2013, pour les défenseur des droits humains en danger, à Biram Dah Abeid, président d’Initiative pour la Résurgence du Mouvement Abolitionniste (IRA-Mauritanie), vendredi 3 Mai 2013 à Dublin.


Dublin: Le Prix Front Line Defenders 2013, décerné au président de IRA-Mauritanie
Front Line Defenders a affirmé sur son site d'information en ligne que Biram Dah Abeid a été sélectionné parmi 100 nominés de plus de 40 pays, pour son courage exceptionnel pour défendre les droits de plus de 500 000 personnes retenues comme esclaves en Mauritanie.

Dans son discour, dont une copie est reçue à Alakhbar, Biram Dah Abeid a déclaré: " Je m’adresse à vous aujourd’hui, tout d’abord, pour vous remercier de m’avoir accordé votre soutien, le long de ces dernières années au cours desquelles j’ai été confronté à la dangereuse hostilité de segments intolérants, au sein de ma société, et au sein du pouvoir politique et judiciaire de mon pays, la Mauritanie".

Le président de IRA-Maurtanie a ajouté que sa pensée va, entre autres aux enfants et aux femmes "libérés par IRA du joug de l’esclavage ; leur gaité retrouvée et le gout, redécouvert, d’une vie sans maître, me comblent d’un réconfort moral et d’une satisfaction intérieur“.

"ma pensée va, enfin, aux amis de l’ombre, y compris dans la système de domination, qui le trahissent, chaque jour, pour nous informer, nous prévenir, nous révéler les failles de l’oppresseur. Sans leur concours précieux et discret, l’effort s’avèrerait bien plus ardu".

Birame a également réitéré sa solidarité "aux voisins infortunés dans la prison civile de Nouakchott, victimes de l’injustice comme Jibril Amoss et Cheikh Ould Maouloud, maillons faibles de la chaine (un noir et un hratin) prisonniers bouc-émissaire de la « lutte contre la gabegie ». je transmets aussi à partir de cette tribune, toute mon empathie de croyant et de défenseur des droits humains, avec les femmes, les enfants et les mères des quatorze jihadistes mauritaniens condamnés à mort et à d’autres peines lourdes ; ces familles se retrouvent privées de visite et leurs proches soumis à l’isolement carcéral".

Source:Alakhbar
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires