Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Droit de réponse de Bertrand Fessart de Foucault à Cridem à propos de l’affaire Hollande – Aziz…


Actu Mauritanie
Jeudi 17 Mai 2012 - 22:33


Autres articles
Droit de réponse de Bertrand Fessart de Foucault à Cridem à propos de l’affaire Hollande – Aziz…
Chers amis, compatriotes d'adoption, je ne pensais pas revenir aussi vite vers vous mais la querelle qui m'est cherchée par un anonyme dans les colonnes de Cridem mérite que je vous donne l'ensemble des pièces.
 
S'agissant de la composition du nouveau gouvernement français, il est excellent que la Coopération disparaisse des intitulés ministériels. De Gaulle et Couve de Murville, son grand ministre des Affaires étrangères, n'avaient pas voulu de particularisme, si récentes et encore fragiles que fussent alors les indépendances, et le secrétaire d'Etat qui en avait la charge sous l'autorité du ministre, n'était qu'aux Affaires étrangères. Il en va de même aujourd'hui et Pascal Canfin, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, que j'ai eu l'honneur de pratiquer depuis 1988, et à qui j'avais en temps communiqué une note le déracinement souhaitable et possible de la "françafrique", à partir de l'exemplarité mauritanienne, est chargé du Développement. Ce retour à la source et cet intitulé désenclavant les pays dits du "champ" confirment - me semble-t-il - tout ce que nous pouvons mettre de confiance dans le message de Tulle. 
 
----- Original Message -----
From: Bertrand Fessard de Foucault
To: Claude K. - Cridem
Cc: Cridem
Sent: Thursday, May 17, 2012 11:53 PM
Subject: expression anonyme contre moi m'exprimant librement et à découvert
 
Cher Directeur, déjà au début de Juin 2010, vous aviez publié dans vos colonnes une soi-disant repentance de mes propos au moment où se préparait une importante table ronde avec les bailleurs de fonds : c'était un faux dont vous n'aviez pas vérifié l'origine usurpant ma signature. Aujourd'hui, vous publiez une libre expression - ce qui est tout à fait légitime. Mais d'une part, cette expression se fonde sur un courriel au président de la République française que je ne vous avais communiqué que pour son éventuelle publication dans vos colonnes et que vous avez au contraire fait parvenir soit aux autorités actuelles soit à une plume complaisante à leur égard. Vous auriez pu me demander si cette communication à un tiers, sans doute avant que vous me publiiez, m'agréait. D'autre part, et surtout, cette expression est anonyme.
 
Je ne réponds pas aux ombres. Je ne dialogue que dans la lumière et regrette que vous vous soyez prêté au troisième acte de la mise en scène que je dénonçais dans mes deux courriels.
 
Le président Nicolas Sarkozy avait usé du même subterfuge, une conversation téléphonique prétendue avec son homologue mauritanien - le légitime - dès son renversement. Le président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi me fit part de son profond embarras à entendre ainsi mentir (c'était en conférence presse conjointe avec le président nigérien de l'époque... Mars 2009) et je le fis donc savoir à l'Elysée par courriel.
 
 
 
Juin 2010
Dans un courrier parvenu à KASSATAYA, l'ambassadeur Bertrand Fessard De Faucault dément catégoriquement être l'auteur de la lettre d'excuses parue sur le site électronique CRIDEM mercredi 9 juin 2010 (cf infra).
Visiblement très remonté, il s'indignera de l'exploitation illégale de son image tout comme l'avait été celle du président Moktar Ould Daddah lors de la campagne électorale de juin 2009. Il dira enfin avouer "que le procédé-comme on disait en français de mon adolescence- est d é g u e u l a s s e. Et j'ai servi dans l'ex-Union soviétique: je n'avais pas connu cela!". Joint au téléphone tard dans la nuit de mercredi, l'ambassadeur a confié à KASSATAYA envisager une suite judiciaire à cette affaire. Lire le courrier.
**
C r i d e m  publie un faux . Le voici p. 2
Je le fais suivre du texte adressé à Cridem, le 4 à 17 heures 02  - p. 4
Je ne sais s’il a été publié
en réplique à une lettre anonyme, faussement signée, publiée le 3 sur ce site – p. 7
J’y ajoute la lettre que j’ai diffusée ce matin, le 9, en annexe à une méditation de la sourate 55 du Coran . Le Miséricordieux - p. 9
Cette lettre à mes amis, tous les Mauritaniens, a été reprise par Taqadoumy, aussitôt.
En sus, la photo de Cridem a été volée à moi et à Taqadoumy. Exactement comme avait été exploité, sans mon autorisation, le portrait du président Moktar Ould Daddah pendant la campagne électorale, l’an dernier, du putschiste candidat.
Ceux qui me lisent et/ou me connaissent auront rectifié d’eux-mêmes. Bien entendu, dès ce soir, je me concerte avec mon avocat et ami. Et vous savez qui.
J’avoue que le procédé – comme on disait en français de mon adolescence – est   d  é  g  u  e  u  l  a  s  s  e .   Et j’ai servi dans l’ex-Union soviétique : je n’avais pas connu cela !

http://kassataya.com/tribune/lettres-dexcuses-b-f-de-foucault-dement-et-sindigne-du-faux


09.06.10
14:45
le faux , article sur cridem  :

Mes excuses à ma seconde patrie: Bertrand Fessard de Foucault
http://ns210918.ovh.net/imprimable.php?article=44621

 


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires