Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Droit de Réponse : Bouamatou est le seul Mauritanien au sens propre du terme


A.O.S.A
Mardi 5 Février 2013 - 10:11


Droit de Réponse :  Bouamatou est le seul Mauritanien au sens propre du terme
Un certain Vlane. A.O.S.A  demande dans un article paru sur Noorinfo et sur Cridem,  si suite à mes révélations, Mohamed El Bouamatou est Mauritanien ?

Monsieur, si j’ai écrit sur un papier comme vous dites, j’ai quand même le courage de parler à visage découvert sous mon vrai nom pour exprimer haut et fort, la force de mes principes et de ma moralité pour dire au vu et au su de tout le monde ce que je pense réellement et sans état d’âmes. Quelques soient les conséquences.

Quant à votre question, oui, Mohamed El Bouamatou est le seul Mauritanien d’origine.  Qui est ce qui donne réellement droit à la citoyenneté ? C’est quand on est patriote, prêt à mourir pour sa patrie et défendre son intégrité et son unité :
  • Mohamed El Bouamatou était sur la terrasse de sa banque armé de fusil un certain 08 juin 2003 quand Nouakchott sest vidée de ses hommes. La banque nest pas sa propriété personnelle mais celle de plusieurs actionnaires. Mais il était là prêt à mourir pour mériter la confiance placée en lui par ceux qui lui ont confié leur argent.
 
  • Il était là pour financer plusieurs entreprises publiques en faillite ce qui  empêchait leur fermeture et le chômage de leurs employés.
 
  • Au fait Vlane, est ce que vous savez que les Tables Rondes de Bruxelles ont toujours été clémentes à légard de la Mauritanie, grâce au réseau de Mohamed El Bouamatou ? Est-ce que vous savez quil avait répondu aux autorités de Nouakchott qui insistaient pour sa présence à la dernière Table Ronde, quil a déjà fait le nécessaire ?
 
  • Il avait créé Mauritanie-Airways pour subvenir aux besoins du peuple Mauritanien et combler le vide laissé par Air Mauritanie.
 
  • Il avait proposé des lignes de crédit pour sauver la Procapec en faillite.
 
  • Dans son groupe, tous les Mauritaniens de toutes couches sociales sont représentés. A la GBM, excepté sa fille Leilla (reçue par Obama), il a deux autres parents : un informaticien et une caissière.  Faite la comparaison avec les autres banques Mauritanienne.
 
  • Il a réussi à imposer à la Communauté Internationale une issue de crise par la signature de lAccord de Dakar et sauver le pays des conséquences dune crise très dangereuse.
 
  • Au moment, où tous les autres placent leur argent à lextérieur sans aucun souci de la stabilité de la monnaie nationale, il place son argent pour secourir le pouvoir et le peuple. En dehors de sa fondation, Mohamed El Bouamatou vient en aide à plusieurs centaines de famille présentent sur tout le territoire national.
 
Alors Vlane dis moi franchement, qui a fait mieux ? Alors moi je vais vous dire que conformément à ce que disait Gabriel Ferral dans son livre « Tambours des Sables », les Mauritaniens ont quelque chose de spécifique qui les différencie des autres et qui fait leur fierté. Je vais vous citer moi-même quelques exemples :
 
  • En 1964, Feu Moctar Ould Daddah a rompu les relations diplomatiques avec lAngleterre pour sa politique raciste en Rhodésie.
 
  • En 1967, Feu Moctar Ould Daddah a rompu les relations diplomatiques avec les Etats Unis dAmerique.
 
  • En 1978, Feu Hamedy Ould Mouknass revenait de Khartoum avec deux chèques de 14 millions de dollars pour aller en prison.
 
  • Le 21 juillet 1980, pour protester contre larrestation de ses compagnons fondateurs du Mouvement El Hor, Billal Ould Werzeg démissionnait de son poste de diplomate à Abdjan pour se faire cueillir à la passerelle de lavion et envoyer en prison par le Directeur de la Sureté dEtat.
 
  • Le 12 décembre 1984, lAncien Président Mohamed Khouna Ould Haidallah regagnait le pays pour aller en prison.
 
  • En 1989, Billal Ould Werzeg se confronte à la foule venue attaquait lAmbassade de Mauritanie à Dakar et se fait blesser au visage.
 

Depuis 1991 précisément, les Mauritaniens ont perdu le sens de patriotisme et aucun d’eux n’était capable d’avoir des principes qui peuvent le distinguer des autres. Et c’est pendant ces années de braise que Feu Habib Ould Mahfoudh comparait la Mauritanie à un Foutu bled de nom de Dieu pour la connaissance duquel on ne sait même pas s'il faut recourir à l'Histoire, la Géographie, la Chimie, l'Éducation physique, l'astrologie, la théosophie, la kabbale ou la numérologie, que Mohamed El Bouamatou a toujours eu la force de ses principes pour soutenir tous les candidats politiques, payer une maison à l’un des plus grands leaders de l’opposition et soutenu financièrement l’un des journaux les plus critiques du pays. Avouons cependant que l’ex Président Maawiya Ould Sid Ahmed Taya l’a toujours respecté pour ses engagements.

Certes Mohamed Ould Abdel Aziz a fait beaucoup de choses en baptisant une avenue au nom de Feu Moctar Ould Daddah, la prière de Kaedi… Mais reconnaissons aussi qu’il manque un peu de sagesse dans sa politique. Souhaitons qu’il revienne à la raison pour comprendre que les amis de l’intérieur sont plus dangereux que les amis d’exil. Feu Thomas Sankara ne pouvait jamais imaginer que la balle viendrait de son ami et frère Blaise Campaoré. 

 

Alors Vlane pour la lettre publique d’un écrivain fatigué, vous n’avez pas avancé son nom et par conséquent je ne suis pas au courant. Par contre en 2001, alors que je représentais  AGM à la GBM, un grand poète Mauritanien disons même le plus grand est venu me voir pour m’expliquer qu’il avait reçu une invitation pour assister à un festival de poésie au Caire et que l’Etat Mauritanien n’a pas voulu prendre en charge son déplacement qui lui sera remboursé une fois sur place.Et que certains lui ont conseillé que seul Mohamed El Bouamatou lui viendra en aide. Dieu merci il est encore vivant et je l’ai rencontré plusieurs fois et je ne lui ai jamais posé la question pour la suite. Mais je vous laisse la peine de le faire.

 

Quand à l’affaire de Marc d’Ombress, sachez tout d’abord qu’il avait été relevé de son poste de Directeur Général Adjoint par la Belgolaise même, et remplacé par Issa Ould Cheiguer. Pour ne pas se retrouver au chômage, il s’est vu proposé par Mohamed El Bouamatou le poste de Directeur du Développement crée en l’occasion pour lui avec les mêmes avantages et privilèges.

Pour sa fuite avec son ordinateur, je vais vous dire les réelles causes que ni Mohamed El Bouamatou et ni les gens de la GBM, n’ont jamais compris. Quand j’ai posé une fois la question à quelqu’un qui servait toujours de compagnon à Marc même pendant ses weekends  au Sénégal, pourquoi viennent toujours à la GBM, de petites mineures parfois sans carte d’identité avec des chèques signées par celui-ci. Il m’avait répondu que s’était sa chasse gardée et qu’il en faisait une collection sur son ordinateur. Alors vous comprendriez bien que, quand Mohamed El Bouamatou ordonne qu’on audite certains ordinateurs pour voir qui a transmis certaines informations concernant certaines stratégies et projets de la GBM à ses concurrents, celui-ci prend le temps de vider son ordinateur et écrire une lettre de détresse à partir de Dakar pour solliciter la grâce de son Patron.

Alors Vlane au lieu de s’attarder souvent quand on parle de Feu Habib, pourquoi ne pas rappeler que Mohamed El Bouamatou a affrété un avion ambulance pour son ami Feu Sidi Mohamed El Abass et faire déplacer pour lui à Paris le plus grand Cardiologue du monde. Sans oublier aussi le même service pour l’Ancien Président Ely Ould Mohamed Vall à l’époque Directeur de la Sureté.

J’ai un grand respect pour Feu Habib Ould Mahfoudh et j’ai en souvenir une attestation dûment signée par lui, comme quoi je peux engager le Calame dans toute transaction commerciale. J’ai eu dans ma vie neuf diplômes et attestations de formation, celle de Feu Habib, est celle que je protège le plus. Dans la vie, c’est lui dont l’amitié me faisait le plus honneur. J’ai commencé à aimer Mohamed Bouamatou, le jour qu’il nous a tenu compagnie à la passerelle de l’avion et à l’enterrement. J’ai beaucoup apprécié ce geste de sa part qui marque son estime et son respect pour les hommes de plume. Depuis lors je n’ai cessé de l’aimer et de le respecter.

  A bon entendeur, salut !

 

Mohamed Abdallahi Mohamed Salem

Dit Bollahi

Politologue

chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires