Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Djenna Diarra, conseillère juridique de l’Union africaine : "L'affaire Hissène Habré est importante. Pas pour le Sénégal, mais pour l’Afrique, afin que l’Afrique juge les Africains" (AUDIO)


Société
Dimanche 27 Janvier 2013 - 08:42

« Comme vous le savez, certains de nos chefs d’Etat font l’objet de mandats d’arrêt internationaux et nous pensons que l’Afrique peut se doter elle-même de mécanismes qui lui permettent de régler ses problèmes. Nous essayons maintenant de doter la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples de compétences qui lui permettent de juger les crimes graves, crimes contre l’humanité, génocide. C’est pour cela que nous disons que l’affaire Hissène Habré est importante. Pas pour le Sénégal, mais pour l’Afrique, afin que l’Afrique juge les Africains… »


Djenna Diarra, conseillère juridique de l’Union africaine : "L'affaire Hissène Habré est importante. Pas pour le Sénégal, mais pour l’Afrique, afin que l’Afrique juge les Africains" (AUDIO)
Le procès d’Hissène Habré pourrait démarrer avant la fin du mois de mars. C’est ce qu’annonce la conseillère juridique de l’Union africaine, la Malienne Djenna Diarra à Addis-Abeba. Ce procès s’ouvrira à Dakar devant un tribunal mixte exceptionnel (moitié sénégalais, moitié international). Pourquoi l’UA est-elle si attachée à l’aboutissement de cette affaire ?

Propos recueillis par Christophe Boisbouvier
Pour RFI

Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter