Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Diplomatie : l’AMI trafique les paroles du porte-parole du gouvernement pour faire disparaître la journaliste burkinabé...


A.O.S.A
Lundi 19 Septembre 2016 - 17:18


Diplomatie : l’AMI trafique les paroles du porte-parole du gouvernement pour faire disparaître la journaliste burkinabé...

N’ayant aucun intérêt à écouter la performance pas toujours du meilleur goût du porte-parole du gouvernement, je n’écoute jamais ce qu’il raconte sauf lorsqu’une bêtise est rapportée par la presse. Après l’affaire des 50 millions de dollars de carburant qui ne laissa de crédibilité au porte-parole que de quoi l’en priver à jamais, le voilà encore au cœur d’un mensonge qui n’implique plus seulement les forces de sécurité mais la diplomatie du Burkina.

 

Nous avons essayé en vain de retrouver un lien vers la vidéo immortalisant ses propos. Aujourd’hui un anonyme m’envoie le lien en question en me précisant que l’agence mauritanienne d’information a trafiqué les propos du ministre.

 


En effet, l’AMI fait disparaître la journaliste…

 

Après la réapparition de la journaliste Nathalie Kaoré présentée par une certaine presse comme licenciée par Nouakchott, nous avons écrit un premier article pour montrer que les sites en question s’étaient trompés car selon l’agence mauritanienne d’information, le porte-parole aurait parlé non pas d’une journaliste comme rapporté par la presse mauritanienne mais d’un journaliste ayant permis l’accès de Birame au JT de la télé officielle du Burkina la RTB.

 

 

 

Ensuite nous avons écrit un autre article pour affiner les recherches pour savoir s’il y avait un journaliste licencié comme l’annonce l’agence mauritanienne d’information. Pour ce faire nous avons contacté un confrère au Burkina qui a posé la question au rédacteur en chef de la RTB qui assura qu’en effet la Mauritanie a contacté le ministère des affaires étrangères burkinabé qui a contacté leur ministère de la communication qui a interrogé les journalistes compétents.  L’échange mauritano-burkinabé  a fait le tour de la question et aucun journaliste n’a été inquiété à ce jour.

 

 


Le lien qui me parvient aujourd’hui, connu du milieu arabisant seul, montre le porte-parole du gouvernement qui ne  dit pas ce que rapporte l’agence mauritanienne à propos du journaliste, le porte-parole,  qui ne sait pas exactement qui a été limogé, parle de  La ou Du journaliste limogé et il assure que l’information vient du ministre des affaires étrangères burkinabé.

 

Voir à partir de 22min et 18s

 

 

Donc à ce jour, puisqu’aucun journaliste n’a été inquiété au Burkina où comme nous l’avons dit, on ne touche plus impunément aux journalistes depuis l’affaire Norbert Zongo surtout qu’aux yeux des étrangers Birame est parfaitement fréquentable car il est récipiendaire du prix ONU des droits de l’homme et de bien d'autres prix au nom de son activisme, alors si on en croit le porte-parole du gouvernement mauritanien, soit c’est lui qui ment soit c’est notre ministre des affaires africaines soit c’est le ministre des affaires étrangères burkinabé.

lire la suite...

chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires