Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Dialogue politique : Impossible sans pourparlers « inclusifs » dit le forum


Actu Mauritanie
Vendredi 16 Octobre 2015 - 19:55

En Mauritanie, le Forum national pour la démocratie et l’unité (FNDU), constitué de 11 partis d’opposition radicale, a appelé le gouvernement à revenir aux pourparlers inclusifs afin de rendre possible l’approche d’un dialogue pouvoir-opposition.


Les protagonistes politiques de gauche, de droite et du centre
Les protagonistes politiques de gauche, de droite et du centre
« Nous vous invitons à revenir au processus (inclusif) que nous avions engagé en avril et mai 2015, et qui avait entrouvert les possibilités d’organisation d’un dialogue sérieux, susceptible d’aboutir à des résultats acceptables », souligne une lettre adressée jeudi par le FNDU au Premier ministre Yahya Ould Hademine.

Ce dernier avait annoncé le mois dernier l’ouverture d’un dialogue « unilatéralement » en octobre 2015, à l’occasion des journées de concertation en vue du dialogue politique, boycottées par le FNDU.
Le texte souligne toutefois que « le FNDU est tout à fait prêt à participer à tout dialogue avec la partie gouvernementale dès lors que ce dialogue se déroule de bonne foi et dans la recherche d’un consensus national autour des intérêts majeurs de notre pays ».

« Les dernières assises (de septembre) dites de concertation et la convocation unilatérale du dialogue en préparation actuellement démontrent que le pouvoir cherche visiblement autre chose que le dialogue avec l’opposition », fait ressortir le texte.

« La Mauritanie a besoin d’un vrai dialogue et le FNDU est prêt pour y apporter sa contribution », mentionne la lettre.

En mai 2015, des rencontres pouvoir-opposition avaient eu lieu en vue de l’entame d’un dialogue politique. Les deux parties avaient alors exprimé leurs bonnes intentions pour aller de l’avant afin d’obtenir les conditions favorables pour l’ouverture du dialogue.

Depuis cette date, aucune avancée concrète n’a été enregistrée et les deux parties continuaient à camper sur leurs positions.

Au moment où l’opposition estime que le pouvoir doit faire « plus de concessions », ce dernier estime que les conditions avancées par l’opposition sont « excessives ».
 
 
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires