Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Développement : La plus jeune députée du monde est africaine


Lu sur le web
Samedi 5 Janvier 2013 - 14:00

A 68 ans, Yoweri Museveni s'enthousiame encore pour la jeunesse. Le président ougandais et son parti ont en effet sponsorisé la carrière politique de Proscovia Oromait, une étudiante devenue à 19 ans la plus jeune députée d’Afrique et du monde, rapporte The Independent de Londres.


Développement : La plus jeune députée du monde est africaine
Les mauvaises langues, qui accusaient l’homme au chapeau de cow-boy de s’entourer uniquement de politiciens séniles afin d’avoir l’air plus jeune, resteront donc bouche bée... mais probablement pas pour très longtemps.

Car n’en déplaise à ceux qui prédisent à la jeune femme une carrière politique exemplaire et la décrivent comme une femme indépendante, le succès juvénile de la belle Proscovia pourrait surtout rester dans les annales de l’histoire du clientélisme en Ouganda.

La jeune femme, qui avoue s’être déjà imaginée présidente, vient donc de troquer ses cahiers de lycéenne contre un siège parlementaire. Elle a été élue députée de la région d’Uzuk, un poste laissé vacant par son propre père, Michael Oromait, mort en juillet dernier.

Ses critiques l’appellent «bébé» et affirment que c’est «trop tôt pour elle». Des réactions que le quotidien ougandais Daily Monitor résume en une phrase:

«Avec le résultat des élections, le pays est tombé des nues… l’Ouganda comptait maintenant une adolescente parmi ses députés».

Mais, bien plus que son âge, c’est avant tout son statut de femme qui dérange, dans un pays où la gente féminine, bien que présente dans la sphère politique, est souvent victime de violences sexuelles.

Faisant écho aux accusations de nombreuses députées à l’encontre de leurs confrères masculins, un tabloïd a publié des rumeurs affirmant que des députés «assoiffés de sexe» feraient déjà des avances à la jeune élue, rapporte The Independent.

D’autres femmes politiques ougandaises ont fait l’objet d’harcèlement sexuel. Outre la députée Nabilah Sembala, dont la jupe fut retroussée par un officier alors qu’elle distribuait des tracts sur un marché, la présidente de la ligue féminine du parti FDC fut quant à elle molestée par un policier qui lui attrapa violemment le sein. En soutien, des dizaines de femmes avaient manifesté en soutien-gorge dans les rues de Kampala.

De son côté, Proscovia Oromait ne se pose pas tant de questions. Elle reste sereine.

«Mon premier jour fut comme n’importe quel jour de lycée. Vous vous faites beaucoup d’amis. Il y a ceux dont le but est de vous intimider. Ceux-là, vous n’avez qu’à les snobber».

Se confiant à The Independent, elle explique prendre le temps, malgré un planning très chargé, de regarder les derniers épisodes de la série canadienne pour adolescents Vampire High.

Source : slateafrique.com
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires