Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Deuxième Tour des élections : El Ghassem Ould Bellaly serait-il l’homme à abattre ?


Actu Mauritanie
Jeudi 19 Décembre 2013 - 00:02


Ghassem Ould Bellali, candidat à la mairie de Nouadhibou, sous les couleurs du parti El Karama.
Ghassem Ould Bellali, candidat à la mairie de Nouadhibou, sous les couleurs du parti El Karama.
Jamais l’Etat et le gouvernement Mauritaniens ne se sont montrés, si ouvertement et si entièrement, au service d’un Parti politique, fût-il le PPM ou le PRDS, avant les élections de 2013.
 
Jamais également un candidat à la municipalité de Nouadhibou, n’aura été aussi craint et aussi «combattu », par les pouvoirs publics, que ne l’est El Ghassem Ould bellaly, en ce moment.
 
C’est la première fois, depuis l’avènement de l’ère démocratique en Mauritanie,  qu’une campagne électorale soit dotée de tant de moyens et de considérations, pour barrer la route à un citoyen candidat à une élection municipale.
De quoi ont peur les autorités de voir Ould Bellaly, reprendre les reines de la commune de Nouadhibou ?
De recadrer sa gestion ? De la doter de plus de routes goudronnées ? D’y construire plus d’écoles et des dispensaires ? De trouver une solution durable à ses montagnes d’ordures ?
 
Effectivement, de telles choses sont à craindre si l’homme récidive dans ses méthodes de travail et sa rigueur dans la gestion communale, qui ont déjà fait leurs preuves, lors d’un précédent mandat.
 
Ou, peut-être craint-on que les principes de justice et d’égalité qui sous-tendent la vie et  l’action de ce candidat, pétri dans les moules de l’école du patriotisme et du respect de la chose publique, ne constituent un obstacle à la marche hasardeuse et improvisée de ceux qui dirigent aujourd’hui cette campagne honteuse contre lui ?  
 
On peut, effectivement craindre, à juste titre, que le fort caractère et les ‘’coups de gueules’’ de Ould Bellaly, ne rappellent souvent à l’ordre ceux qui tenteraient d’empiéter sur le pouvoir que lui donne son mandat.
 
Mais, a-t-on jamais construit une commune, ou un pays, sans un fort caractère et quelques » coups de gueule ?
Quoi qu’il en soit, cette campagne exceptionnelle menée pour faire barrage à El Ghassem, l’aura bien servi et lui aura attiré la sympathie et le respect de biens des citoyens Mauritaniens, à Nouadhibou et ailleurs
 
Soueylem Val
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires