Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Dette américaine: Un accord en demi-teinte pour les démocrates


Economie
Lundi 1 Août 2011 - 11:52

Après d’âpres négociations les deux chambres américaines sont parvenues à un accord pour relever le plafond de la dette. Les républicains se frottent les mains, les démocrates sourient jaune.


Autres articles
Les démocrates ont la tête des mauvais jours après l'accord trouvé
Les démocrates ont la tête des mauvais jours après l'accord trouvé
«Je veux annoncer que les responsables des deux partis dans les deux chambres ont trouvé un accord qui va réduire le déficit et éviter le défaut (de paiement), un défaut qui aurait eu un effet dévastateur sur notre économie», a indiqué le Barack Obama peu avant 21h00 (lundi 01h00 de Nouakchott) depuis la Maison Blanche.
La faillite américaine n'aura pas lieu finalement. Cet épouvantail dressé depuis quelques semaines aux yeux de l'économie mondiale, et surtout des marchés. Le président américain a trouvé un accord avec les républicains, qui devrait être adopté par le Congrès.

Ce que les uns et les autres voulaient

Le président américain voulait surtout que des réductions massives de dépenses publiques (4 000 milliards de dollars, soit 2 800 milliards d'euros) soient compensées par un rétablissement de l'imposition des 2 % des Américains les plus fortunés au niveau où elle était avant la présidence Bush. Ceci pour générer de nouvelles recettes fiscales propres à préserver la couverture sociale et les «grands chantiers de l'avenir» (éducation, recherche), des inéluctables coupes budgétaires que ces postes devront bientôt subir.

Les républicains, eux, entendaient «couper» beaucoup plus dans le train de vie de l'État (de 4 000 à 7 800 milliards en dix ans seulement selon les plans), sans augmenter d'un sou l'impôt sur le revenu de quiconque. Et ils préféraient un accord intérimaire permettant un relèvement minimal du plafond pour une courte période (jusqu'en mars 2012).

Les démocrates cèdent beaucoup plus

Comme dans tout compromis, chacun a lâché du lest et personne n’est totalement satisfait. Mais il semble tout de même que les républicains ont obtenu plus que les démocrates. John Boehner, le leader républicain au Congrès, a estimé que son parti avait obtenu 98% de ce qu’il demandait.

L'accord final donne au président ce qu'il souhaitait sur un point-clé : il est assez volumineux pour que le plafond de la dette n'ait plus besoin d'être relevé avant 2013, offrant ainsi aux marchés financiers les garanties qu'ils espéraient. Mais il permet aux républicains de l'emporter sur les conditions de la gestion future de la résorption de la dette: aucun Américain ne verra son impôt sur le revenu croître.

Le plafond de la dette serait relevé de 2 100 milliards de dollars au moins, de sorte que les engagements américains seront assurés jusqu'en 2013 (c'est ce que les marchés attendaient) ; – de 900 à 1 000 milliards de dollars de dépenses publiques agréées entre les négociateurs seraient coupés des budgets fédéraux sur les dix ans à venir, dont 350 milliards de baisse des dépenses de défense, un sujet jusqu'ici tabou aux yeux des républicains ; – une réduction supplémentaire des dépenses d'au moins 1 500 milliards de dollars sur la décennie (la somme de 1 800 milliards est aussi évoquée) devra être ensuite dégagée par une commission bi-partisane du Congrès.

Mais c’est chez les démocrates de la Chambre que le mécontentement est le plus grand. Il n’y a qu’a voir la réaction moins qu’enthousiaste de Nancy Pelosi, chef de la minorité démocrate. «Je vais avoir du mal à plaider en faveur du plan avec ferveur auprès des progressistes, qui sont qu’Obama ait accepté des coupes, notamment dans les programmes sociaux, sans obtenir en retour une hausse des impôts pour les plus riches, ou l’élimination des niches fiscales pour les grosses sociétés» se désole-t-elle.

Noorinfo
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires