Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Des dissensions entre Aziz et certains dirigeants de l’Armée.


Lu sur le web
Samedi 31 Mars 2012 - 13:37

De nombreuses sources s’accordent sur l’existence, de plus en plus avérées, de profondes dissensions entre Mohamed Ould Abdel Aziz et certains hauts dignitaires de l’armée mauritanienne. L’objet de ces dissensions tiendrait en ce que Ould Abdel Aziz a qualifié de « agissements impardonnables et impossibles à couvrir de certains officiers supérieurs ». Certaines de ces sources affirment qu’un large mouvement est en cours de préparation qui pourrait emporter la plupart des hauts dignitaires de l’Armée les plus en vue aujourd’hui.


Des dissensions entre Aziz et certains dirigeants de l’Armée.
Le mini mouvement opéré ces deniers jours, selon les mêmes sources, ne serait qu’à titre conservatoire en attendant le grand chamboulement attendu pour les prochains jours.

Le mini mouvement en question avait vu le limogeage de l’Attaché Militaire au près de l’ambassade de Mauritanie à Washington, Monsieur Sid’Ahmed Ould Elmane et la mise à l’écart de Commandant de le Septième Région militaire, le Colonel Elmokhtar Ould Balleh à la suite de son implication dans les événements du barrage « d’Elkind ». L’affaire de ce barrage, situé au Brakna, avait mis en prise des proches du Directeur de Cabinet du Premier Ministre et des éleveurs liés au Commandant de la Sixième Région Militaire, le Colonel Lebrour.

Alors que le Colonel Ould Balleh a été envoyé à l’Ecole Militaire Inter Armes (EMIA) d’Atar, le Colonel Ould Elmane, lui a été convoqué à l’Etat Major pour interrogatoire à propos de la bagatelle de 400 millions d’ouguyias disparus de la caisse de l’Agence Urbaine du Génie Militaire du temps où il était à sa tête. Cette somme était destinée à payer les prestataires qui supervisaient la constriction des routes à Nouakchott. Ould ELmane avait déjà été entendu à propos de cette affaire. Mais, à la suite de l’arrêt complet de l’activité des prestataires qui sont venus stationner leurs pelleteuses et autres engins de terrassement devant le Génie Militaire en guise de sit in, l’affaire a pris une tournure de plus en plus embarrassante pour le « champion toute catégorie du goudronnage » de la Capitale.

Certains prestataires accusent le Génie Militaire d’avoir versé les sommes qui leurs sont dues à des sociétés fictives en connivence avec la hiérarchie militaire.

Par ailleurs, il semble que Ould Abdel Aziz est très mécontent de son Chef d’Etat Major particulier, le Général Dia Amadou notamment après l’échec de ce dernier dans la gestion du dossier du Passif Humanitaire et notamment celui du retour des Réfugiés sur lequel Ould Abdel Aziz comptait particulièrement pour redorer son blason. Le même mécontentement semble atteindre un autre général à savoir le Chef d’Eta Major de la Garde Nationale contre lequel le Chef de l’Etat aurait les mêmes griefs.

Source :Taqadoumy (via lecalame.info)

taqadoumy


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires