Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Départ de Patrice Neveu : La faute à qui ?


Sport
Dimanche 27 Octobre 2013 - 12:30

C’est par une nouvelle d’Africa Top Sports, que la nouvelle est tombée en Mauritanie, ce samedi 25 octobre 2013, Patrice Neveu serait sur le point de signer avec les Diables Rouges au CONGO en remplacement de Kamel Djabbour.


Départ de Patrice Neveu : La faute à qui ?
Le technicien français, qui se trouve à Paris, contacté par des médias nationaux n’a pas voulu confirmer cette information en décidant de garder le silence en attendant son arrivée le 30 octobre prochain à Nouakchott : « Je pourrai vous répondre ...avec facilité ...mais j'ai décidé de garder le silence », a-t-il déclaré à Rimsport.net.
Cependant malgré tout cela, il est clair aujourd’hui que le technicien français qui était en concurrence avec Denis Lavagne, et Pierre Lechantre serait bien le prochain entraîneur des Diables Rouges.

Des Diables Rouges qui lui auraient fait des propositions alléchantes avec un projet sportif intéressant. Récompensé, il y a quelques semaines du Coupe Coach par la Fédération Française de Football, il fait figure de favori sur la liste des candidats. 
 
Du côté de la Fédération Mauritanienne de Football, il n’y a pas encore de réaction officielle parce que Patrice Neveu est toujours sous contrat jusqu’au 2 février 2014 et l’on préfère attendre son arrivée pour se prononcer.
 
De nombreuses interrogations
 
Cependant les interrogations sont nombreuses sur ce départ qui n’était pas prévu il y a moins d’un mois parce que le Président de la Fédération Mauritanienne de Football avait déclaré lors de l’Assemblée Générale pour l’adoption des nouveaux statuts que le contrat était en passe d’être signé surtout que le point d’échoppement à propos de son salaire a été définitivement réglé parce que le gouvernement mauritanien avait décidé de le prendre à 100%. Qu’est ce qui s’est passé par la suite pour que les choses évoluent aussi rapidement.
 
Le MCJS fait traîner la signature du contrat
 
Selon nos informations, la Fédération Mauritanienne de Football aurait bien ficelé le nouveau contrat avec Neveu qui va le lier à la Mauritanienne jusqu’à la fin des éliminatoires de la CAN 2015. C’est par la suite que les choses se sont gâtées. Soumis à l’approbation du Ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, le nouveau contrat a tout d’abord fait deux semaines dans les tiroirs de la ministre avant d’aller au frigo, deux autres semaines, dans le bureau du secrétaire pour ensuite tomber entre les mains du directeur de la Haute Compétition et celui du Complexe Olympique pour étude. Lourdeur de l’administration quant tu nous tiens !
 
Pendant ce temps, Patrice Neveu, toujours incertain sur son avenir, et malgré les assurances de la Fédération postulait partout et c’était de bonne guerre parce que dans le milieu on ne laisse pas échapper les occasions. C’est ainsi qu’il est tombé dans l’escarcelle des Congolais à la recherche d’un technicien après le départ de Kamel Djabbour.  Dans un monde de football en éternel effervescence c’était prévisible pour un technicien qui a réussi en deux ans à se donner une nouvelle stature avec les résultats enregistrés avec les Mourabitounes. Il faut dire que la dynamique enclenchée en Mauritanie a fixé les rampes de l’actualité sur le technicien français qui après la Guinée avait besoin d’un nouveau tremplin qu’il a trouvé en Mauritanie.
 
Nul n’est indispensable
 
Maintenant, il s’agira pour les responsables du football mauritanien de regarder devant pour se pencher sur les prochaines échéances avec ou sans Patrice Neveu. C’est la loi du football en éternel mouvement. Dans deux mois, les Mourabitounes Locaux doivent se rendre en Afrique du Sud et cela rien ne peut le changer. Force est de reconnaître que le technicien français a fait d’énormes réalisations avec la qualification historique pour le CHAN 2014, un certain 20 juillet 2013, qui restera collé à son nom.
 
Cependant, nul n’est indispensable et les compétitions continuent.  Il s’agit pour les responsables du football de prendre tout de suite les devants pour maintenir la dynamique enclenchée sous Neveu et surtout ne pas laisser de place à l’attentisme. Il est clair aujourd’hui que Patrice Neveu (s’il va signer avec les Congolais) ne peut plus conduire les Mourabitounes pour le CHAN 2014 parce que le cœur n’y sera plus et surtout que si ces derniers passent le 1er tour il ne sera plus sous contrat. Donc, il faut trouver son remplaçant le plus rapidement et faire en sorte de le « sécuriser » en évitant de tomber sur les mêmes erreurs.

Aujourd’hui nous disposons de très bonnes équipes nationales avec de bons joueurs locaux et professionnels, ne brisons surtout pas la dynamique. Le départ d’un entraîneur, si fort soit-il, ouvre la voie à un autre qui a encore plus d’ambition et d’envie. C’est à cela que la Fédération mauritanienne doit œuvrer surtout que les bons techniciens nationaux et étrangers ne manquent pas. Selon nos informations de très grands techniciens étrangers seraient déjà intéressés par la succession de Neveu. en ce qui concerne Patrice Neveu nous ne pouvons que lui être reconnaissant de ce qu’il a fait avec les Mourabitounes et lui souhaiter bonne chance.
 
Mohamed Feily dit Antar
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter