Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Démonstration de force d'IRA à Nouadhibou : Birame charge "les forces obscurantistes"


Actualité
Dimanche 17 Février 2013 - 15:10

Lors d’un meeting tenu samedi soir (16 février) à Nouadhibou, le président de IRA, Birame Dah Abeïd a de nouveau tiré à boulets rouges sur « ces forces obscurantistes représentées par Tawassoul qui ont enclenché une campagne dans les milieux racistes pour appeler à tuer les h’ratines et à mettre fin à leurs activités ». La section IRA de la capitale économique a réussi le pari de la mobilisation. Des militants et sympathisants ont afflué en masse au carrefour de l’école 7 donnant ainsi un cachet particulier à ce rassemblement. Ce fut une démonstration de force.


Autres articles
Démonstration de force d'IRA à Nouadhibou : Birame charge "les forces obscurantistes"
Devant des militants surchauffés qui ont déferlé dés les premières heures de la soirée, Birame les a invités à ''se lever pour soutenir le combat de IRA et abattre l’idolâtrie esclavagiste demandant du coup à la population de se mobiliser avec hardiesse contre l’agression des cercles obscurantistes. Une agression contre les populations h’ratines paisibles pacifiques et pacifistes et martyrisés''.

Ces milieux ont, indique Birame, orchestré une tentative de génocide qui a endeuillé la communauté négro mauritanienne durant les années 80/90 en Mauritanie

« Nous appelons, tonne le dirigeant abolitionniste, à une mobilisation nationale de tous les h’ratines, de tous les noirs épris de paix et de justice à se mobiliser pour vaincre les forces obscurantistes, à défendre le droit international ratifié par la Mauritanie et ce, dans le cadre de l’esprit de la sainte religion islam qui prône l’égalité, la justice ».

Au cours d’un discours particulièrement virulent à l’endroit des dirigeants de Tawassoul (Jemil Mansour et Ould Dedew), le militant abolitionniste a soutenu que « tous ces principes sont menacés par l’activisme criminel des cercles obscurantistes qui prônent la violence dans les mosquées , la mort des h’ratines , des noirs et des arabes à travers leurs pamphlets. Ce groupe d’individus égarés arnaque, charge-t-il, au nom de l’islam des organisations caritatives dans les pays du golfe ».

Poursuivant ses accusations, Birame affirmera que ces « criminels endurcis organisent des campagnes de soutien à Rahma Mint Greyve, en dépit de l’horrible forfait que cette esclavagiste a commis sur Salma et ses enfants.

Après avoir soutenu Birame et ses amis, lors de leur captivité, prononçant une fatwa, Cheikh Mohamed Abdallahi dit EL Mehdi a décidé de prendre le large.Subissant d’énormes pressions tribales, il a lâché du lest. Cherchant sans doute un alibi, Cheikh El Mehdi a invité Birame à présenter publiquement ses excuses suite à l’incinération des livres malikites.Birame opposa un niet catégorique.Cheikh El Mehdi prendra mal ce refus. Il descendra du podium après que Birame l'ait invité à se «barrer »avant de s’engouffrer dans une 4 X4.

THIAM Mamadou
Pour le Calame
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires