Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Démolition du marché central de Nouakchott : Les commerçants boutés dans 15 jours


Actu Mauritanie
Lundi 24 Novembre 2014 - 09:00

Les occupants du marché central de Nouakchott doivent quitter les lieux dans un délai de 15 jours. Cette sommation provient de la Willaya de la capitale qui a décidé de démolir les lieux pour entamer leur reconstruction avant la fin de la présent année.


Démolition du marché central de Nouakchott : Les commerçants boutés dans 15 jours
Le marché de la Capitale, ou marché central de Nouakchott, va enfin être démoli. La décision vient d’être prise par les Autorités nationales qui ont constaté la vétusté du site préjudiciable à la sécurité des citoyens. Les commerçants qui y ont pignon sur rue ainsi que les étalagistes ont ainsi été priés de plier bagages avant la fin du mois de novembre, pour permettre l’entame des travaux dans le courant du mois de décembre. Une perspective salutaire, selon les commerçants eux-mêmes, qui ont toujours craint le pire sur les lieux. Il faut dire que le moindre incendie serait une catastrophe sur le site du fait de l’anarchie régnante au niveau des boutiques comme au niveau des étals qui avaient obstrué tous les chemins.

Selon les Autorités, le marché est en état de dégradation critique. Il menace de s’effondrer à tout moment et constitue ainsi un risque majeur pour les populations. Son état de surpopulation, ses aménagements internes inadéquats, les occupations anarchiques des allées et des espaces libres, la promiscuité des étals constituent des motifs d’inquiétudes pour toute autorité responsable. Ainsi, la solution devant un tel « péril » est sa démolition et la reconstruction d’un nouvel équipement plus moderne avec une capacité d’accueil suffisante.

Déjà en 2012, la communauté Urbaine de Nouakchott était parvenue aux mêmes conclusions. A l’poque, une étude de préfaisabilité institutionnelle et financière, financée à hauteur de 122.000 euros par l’Agence Française de Développement (AFD) par le biais du MAED et pour le compte de la CUN, engagée en mai 2012 vient de s’achever. »

Cette étude avait mis en évidence la situation patrimoniale du marché ainsi que l’ensemble des financements des bâtiments de celui-ci et avait permis de clarifier le statut foncier des terrains et bâtiments concernés par le projet de reconstruction d’un marché capitale moderne. L’étude recommandait la démolition du marché et son remplacement par un nouveau grand marché central à vocation communautaire. Un tel projet n’avait jamais été accepté par les Pouvoirs publics, qui en avaient certainement contre le président de la Communauté urbaine Ahmed Ould Hamza. Depuis, le dossier est classé.

Ce serait face à une dégradation plus poussée des lieux que les Autorités publiques auraient décidé de relancer ce vieux projet. On ne sait encore s’il s’agira de fonds propres de l’Etat ou de fonds privés qu’il faudra engager dans cette opération. On ne sait non plus le lieu de recasement réservé aux centaines de boutiques qui seront déplacées en attendant la reconstruction du site. Tout ce qu’on sait, c’est que la décision de démolition du marché a été prise sous le sceau de l’urgence.

MOMS
Source: L' Authentic
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires