Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Délocalisation de l’accueil de nos cousins magrébins, rois et princes d’Arabie…


A.O.S.A
Mardi 19 Juillet 2016 - 13:42


 

Chers cousins, bienvenue à Chami…

 

Il est encore temps de convaincre notre bien-aimé Aziz, dernier héritier de notre monarchie militaire civilisée, d’organiser le sommet de la Ligue Arabe dans un endroit qui a tous les meilleurs atouts pour accueillir cette brochette de délégations armées soit en guerre contre des islamistes chez elles soit en guerre contre les chiites partout ailleurs. 

 

On y trouve d’ailleurs tout et son contraire en matière islamique : le roi de la décapitation wahhabite chez qui les femmes n’ont pas le droit de conduire et celui qui veut biramiser l’islam, l’audacieux général Al-Sissi qui a osé demander devant le phare du savoir sunnite,  l’université Al-Azhar de réformer l’islam et en finir avec les vieux livres soi-disant sacrés de penseurs comme Bukhari et Muslim traités de criminels corrompus par les médias égyptiens sous le coup de la réforme islamique souhaitée par le nouveau Nasser. Le ministère de l’éducation ayant fait supprimer les enseignements sur « salah al-din al ayyubi et oqba ibn nafi » pour ne citer qu’eux...

 

 


 


 

 

2 - https://www.youtube.com/watch?v=NJfnquV7MHM

 


Peut-on imaginer notre Aziz tenir un discours pareil en Mauritanie ? Au contraire, il laisse tout le champ libre au wahhabisme dont l’institut des sciences islamiques fermé par Taya vient d’avoir droit à un terrain en conseil des ministres...

 

Si les islamistes mauritaniens ne sont pas jusqueboutistes comme leurs frères égyptiens, notre général civilisé Aziz est aussi différent du général Al-Sissi dans son engagement à propos de l’islam face à la modernité. On s’étonne donc qu’un roi saoudien puisse être l’allié d’un général égyptien ennemi de l’idéologie wahhabite. Preuve encore une fois qu’en politique tout est permis au nom de l’islam…

 


 


 

Passons…

 

Nouakchott n’offre pas les garanties de sécurité et d’hospitalité sans se mettre à dos tous les nouakchottois qui, une semaine avant le sommet, ne peuvent plus garer leurs voitures devant chez eux ou devant leurs lieux de travail au nom de ce débarquement de seigneurs terrorisés qui ne se sentent en sécurité que dans leurs palais entourés d’une armada armée jusqu’aux dents.

 

A Nouakchott, les rues sont étroites, ce qui pour des gens habitués aux grands boulevards sécurisés ressemble un peu à un petit gaza. Le peuple est très fatigué et pauvrement vêtu, le pouvoir a commencé à faire déguerpir tous les gueux mais il ne peut aller jusqu’à transformer le peuple négro-maure en arabe.

 

A Nouakchott, il n’y a rien à faire et rien à voir sinon tourner en rond en voiture pour voir un bien triste spectacle que celui d’une ville chaotique où les beaux quartiers ne ressemblent à rien et le reste n’est pas présentable.

 


Le mieux eût été d’organiser cette rencontre de néo-bédouins dans un endroit approprié : rien de mieux que Chami, nouvelle ville fantôme entre Nouakchott et Nouadhibou. Là ni population, ni rues étroites et tout, aux yeux de riches arabes, est plus ou moins aussi pauvre qu’à Nouakchott avec l’avantage qu’on peut encercler ce vague territoire avec l’armée mauritanienne et toutes les armées arabes et faire survoler le ciel par les hélicoptères sans déranger aucun mauritanien.

chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires