Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Déjà un mort : Aziz et les barbus, le coiffeur bientôt rasé ?


A.O.S.A
Lundi 3 Mars 2014 - 18:11


Déjà un mort : Aziz et les barbus, le coiffeur bientôt rasé ?
Ce qui devait arriver est arrivé hier soir, depuis tous les médias aux mains des islamistes, TV et sites électroniques s’en donnent à cœur joie pour mettre de l’huile sur le feu. N’ayant plus accès au net depuis ce matin, je me suis rabattu sur la télévision et là je n’en croyais pas mes yeux : Chinguitty TV met en scène l’affaire en donnant la parole  à n’importe qui, pour la plupart des jeunes qui disent quasiment tous que le président ne fait que parler sans passer aux actes sans que personne ne réfléchisse une seconde pour savoir  à qui profite le crime. D’ailleurs de quel crime parle-t-on ? A-t-on vu un coran déchiré et les fameuses toilettes ? Non ! Tout juste un coran malmené, un peu froissé avec juste un quart d’une page déchirée ; pas une photo du coran déchiré sur la scène du crime pourtant ce ne sont pas les appareils qui manquent surtout pour une occasion pareille…
 
Les faits présumés : quatre inconnus arrivent en Hilux enturbannés, il ne s’agit donc pas de pauvres hères mais d’un commando. Pourquoi aller prendre des corans sur place quand ils auraient pu arriver avec des corans déjà bien déchirés et les jeter ? Quant au timing, il faut avoir le temps de venir, entrer prendre les corans et savoir où sont les toilettes. Peu importe les détails, ce qui est sûr c’est que c’est une manipulation mais ce qui est grave c’est de voir combien, par les temps qui courent sans personne pour les arrêter, il est désormais si facile en matière de religion, en un geste, en un mot, venant de n'importe qui même masqués, de créer de quoi terroriser l'élite et la classe moyenne en excitant le pauvre peuple et ce à la barbe, machallah, du pays du million de poètes grâce à la force du téléphone arabe malgré de nos jours le soutien de téléphones bien modernes qui ne changent hélas rien à la nature culturelle de l'affaire...
 
Pauvre peuple mauritanien si paisible si sereinement musulman : voilà qu'on lui dit qu'un forgeron a sans pincette attaqué le prophète et renié l'islam, puis on lui monte la tête en lui expliquant qu'il doit manifester pour défendre l'islam et le prophète comme font d'autres qu'on voit à la télé s'attaquant aux symboles du petit et du grand Satan et voilà qu'on lui annonce que des inconnus ont déchiré et jeté le coran dans les toilettes. Le pauvre peuple doit se dire que trop c’est trop et qu'il n'y a qu'un chemin celui de la présidence pour qu'Aziz dise comme la dernière fois que les manifestants ont fait leur part et que la justice fera la sienne.
 
Ainsi, c'est tellement facile de créer une attaque contre l'islam pour impliquer directement la présidence. Aussi, Aziz devrait s'inquiéter car en face les "islamistes" et même ceux qui veulent sa peau savent désormais comment agiter ce peuple qui semblait dans le coma. Rien n'a pu l'agiter jusque-là malgré un pays livré à des bandits et des incompétents pendant 30 ans, voilà la solution : attaquer l'islam.
 
Aziz a montré son point faible : vouloir plaire à tout prix comme commandeur des croyants en accueillant enturbanné aux portes de la présidence tous les barbus de la propagande égarés ou complices : c'est une course sans issue sinon l'avalanche des manipulations pour augmenter l'indignation et quand suffisamment d'indignés seront prêts, le reste sera une formalité : l'élite des conservateurs à diabolisé l'occident, l'occident a fermé ses frontières au sud, le pauvre musulman égaré du sud n'a que le fanatisme comme passion accessible désormais grâce à la télé. Ça promet tout ça. La Mauritanie a été divisée, pillée, humiliée, elle a enfanté une génération de paumés, de désespérés bons clients pour le populisme à deux poils comme on dit à deux balles dans tous les sens des termes.
 
Quelle solution face au stade avancé de l’effet boule de neige : exécuter le jeune forgeron comme le préconise indirectement Oumeir histoire d’appliquer la loi même contre un innocent ou réfléchir autrement sans avoir peur or pour cela il n’y a que deux armes : la force de la vérité islamique dans chaque dossier et non celle de la propagande et la force du bras armé de la justice. Tout le reste : caresser les fanatiques dans le sens du poil ne servira qu’à donner l’impression d’avoir peur.

lire la suite...
chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires