Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Déclaration de Mohamed Ali O. LEMRABOTT O. MOHAMEDHEN


Communiqué
Mercredi 13 Novembre 2013 - 18:37


Déclaration de Mohamed Ali O. LEMRABOTT O. MOHAMEDHEN
Les temps présents sont lourds de menaces pour la stabilité et la cohésion sociale de notre chère patrie.
Le dévoiement chaotique des « Printemps arabes », l’installation dans la durée de la guerre au Mali voisin avec des ramifications vers d’autres pays du Sahel, montrent que la virtualité de la bifurcation chaotique est désormais une constante dans ces deux espaces géopolitiques auxquels appartient la Mauritanie.

C’est pourquoi, il est plus que jamais impérieux de renforcer le front intérieur et de consolider la cohésion sociale au niveau de notre pays pour faire face à ces menaces réelles et éviter que ne s’insinuent en nous ces forces du mal et leurs effets dévastateurs.

Mon expérience, en particulier celle que j’ai acquise durant les dix ans passés comme cadre aux Nations Unies (période au cours de laquelle je m’étais néanmoins abstenu de toute action politique, par obligation de réserve), m’enseigne que le basculement chaotique et les catastrophes humanitaires qui en découlent n’arrivent pas qu’aux autres et que l’étincelle peut provenir d’un acte même anodin.

Dans ce contexte, toute force politique, tout groupe social, tout individu doit assumer ses responsabilités vis-à-vis de la Mauritanie avant qu’il ne soit trop tard.

L’ère des positions tranchées et maximalistes est révolue. L’heure est plus que jamais à la Culture de Paix, au dialogue et à l’acceptation de l’autre pour sauver l’essentiel et préserver « la maison commune.»

A cet égard, certains acteurs politiques doivent adapter leur mode d’action à ces temps qui changent et se résoudre à porter le deuil des vieilles méthodes du passé; d’autant plus que la Politique, discipline dialectique par essence, ne saurait, de surcroît, se réduire à une quête perpétuelle d’absolu…

Nous devons positiver la situation et aller de l’avant en aidant le président Mohamed O. Abdel Aziz à faire passer ce cap difficile à notre pays sans heurts et dans une « marche harmonieuse vers le progrès», en capitalisant sur les acquis indéniables des cinq (5) dernières années: non engagement dans la guerre du Mali et endiguement (« containment ») des forces belligérantes au-delà de nos frontières, modernisation et équipement de nos forces armées se traduisant par une dissuasion réelle envers l’ennemi, réformes constitutionnelles allant dans le sens de l’approfondissement de la démocratie, appropriation de notre développement à travers la définition de nos propres programmes et projets, autonomisation énergétique du pays en passe de devenir exportateur net d’électricité, lancement de grands travaux d’infrastructures indispensables au décollage économique de notre pays, stabilisation du cadre macroéconomique, lutte déclarée contre la gabegie et la corruption, etc.

Sur cette base, j’invite l’ensemble de la classe politique à faire prévaloir les intérêts supérieurs du pays et à œuvrer au déroulement serein du scrutin du 23 novembre en évitant toute surenchère susceptible d’engendrer des dérapages à l’issue imprévisible.

En effet, la prédation violente du pouvoir est aux antipodes de l’idéal démocratique, lequel s’inscrit de plain-pied dans le paradigme pacifiant de l’interaction sociale.
Dès lors, la priorité dans la temporalité actuelle est la stabilité. Se convaincre du contraire, c’est jouer avec le feu au sens propre et figuré…

Je saisis l’occasion pour réaffirmer mon appartenance à la majorité présidentielle et, en particulier, à l’UPR, la formation politique la mieux placée à mes yeux pour incarner, à l’heure actuelle, la Culture de Paix et l’impératif de cohésion sociale dont je viens de parler.
Je demande à notre peuple d’assurer un vote franc et massif en faveur des candidats de l’UPR aux élections législatives et municipales du 23 novembre dans toutes les circonscriptions du pays.

Dès la fin de ces élections, nous devons nous atteler à mettre en place une véritable « Union sacrée » pour assurer la perpétuation par ces temps d’incertitude de cette nation millénaire qu’est la Mauritanie, qui a de tout temps contribué à la civilisation universelle à travers son rayonnement culturel et sa participation aux économie-mondes qui se sont succédé à travers l’Histoire.

Que Dieu préserve la Mauritanie !

Mohamed Ali O. LEMRABOTT O. MOHAMEDHEN,
Ancien Conseiller stratégique du PNUD en Mauritanie,
Economiste-Conseil,
Expert international,
Ancien cadre du groupe SNIM,
Militant démocrate de longue date,
Ancien leader estudiantin en France, notamment vainqueur des élections pour le congrès national de l’UNESM en 1986.

Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire