Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Déclaration d’amour d’un maure à Paris : « mes ailes étaient brûlées… »


A.O.S.A
Mardi 6 Septembre 2016 - 23:53


Jamais depuis la pacification, un maure de bonne famille du terroir n’avait fait une si attachante déclaration d’amour à la France et à la rencontre des cultures. Il s’appelle Mael Aïnine Nema Cherif qu’on ne présente plus dans le milieu de l’art en Mauritanie et désormais artiste à Paris entre le pinceau et la caméra.  

 

J’ai transcrit fidèlement ses mots mais il faut les entendre, c’est le ton poétique qui est poignant surtout que j’apprends en lisant un article qui lui est consacré par le réalisateur Bastien Simon qu’il est actuellement sans papier.

 

 

C’est étonnant car il a exposé en Mars dernier à Paris dans le 14ème en présence du maire puis à l’Unesco au pavillon mauritanien à Paris où on le voit s’exprimer devant la princesse Lalla Hasnaa

 

Nous avions parlé de sa résurrection à Paris sans rien connaître de sa situation administrative.

 

 

Cette déclaration d’amour à la France peut lui valoir en Mauritanie un lynchage médiatique sans précédent car l’heure ici est à la contre-pacification… Il faut être d’ici pour imaginer la mine de certains chauvins s’ils pouvaient voir et entendre en arabe, le chriv s’exprimer sans complexes.

 

A partir de 1min39s jusqu’à 4min20s, il s’exprime avant d’aller à la rencontre des autres…

 

 


«  Mes ailes étaient brûlées en arrivant ici

 

A l’instar d’Icare j’ai trop approché le soleil du désert

Je me suis brûlé les ailes

On m’a enfermé dans les geôles du désert

Je me suis échappé par miracle de mes geôliers

Je suis ici en France

J’ai vécu ici 20 ans

J’ai fait mes études supérieures en France

Mon fils mon petit-fils sont nés ici français

Mon père était français

Je ne me vois pas ni immigré ni émigré

Mais intégré de chez intégré

Bel et bien français de droit

Puisque c’est le pays des droits de l’homme

 

Je suis un artiste acteur du rayonnement de la Francophonie

De la culture française

Ça c’est un acquis

Je suis en fait le vrai produit colonial

Ce qu’ont rêvé les organisateurs des colonies d’antan

C’est de produire des « indigènes » entre guillemets  comme moi

lire la suite...

chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires