Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Décès du Malien Sékéné Mody Cissoko, éminent historien africain


Actualité
Jeudi 24 Mai 2012 - 00:10


Autres articles
Décès du Malien Sékéné Mody Cissoko, éminent historien africain
BAMAKO - Le Malien Sékéné Mody Cissoko, éminente figure de l'histoire en Afrique et panafricaniste engagé à l'image du Sénégalais Cheikh Anta Diop, est décédé la semaine dernière, a annoncé mercredi à l'AFP l'Association des historiens africains (ASA).

M. Cissoko, 80 ans, est décédé le 17 mai à Bamako. Il a été inhumé le 18 mai à Dinguiraye Logo, son village natal dans la région de Kayes (ouest), à sa demande. Il a souhaité reposer à côté de son père, a affirmé Doulaye Konaté, historien malien et président de l'ASA.

Selon lui, il est une icône et un des acteurs majeurs de la rénovation de l'historiographie africaine avec notamment (le Burkinabè) Joseph Ki-Zerbo et Cheikh Anta Diop, tous deux décédés, a ajouté M. Konaté.

Cheikh Anta Diop, dont la première université publique du Sénégal porte le nom, est auteur de nombreux travaux affirmant l'antériorité des civilisations noires en Egypte. Joseph Ki-Zerbo, premier Africain agrégé d'histoire, a notamment mené avec lui dans les années 1970 et 1980 des études sur l'Histoire de l'Afrique, avec l'objectif avoué de redonner aux Africains un petit contrôle sur leur passé.

Sékéné Mody Cissoko était humble, très discret mais aussi engagé que Cheikh Anta Diop et aussi profondément panafricaniste que lui, il se disait d'ailleurs +cheikh-antaïste+, a indiqué Doulaye Konaté.

En hommage à Diop, il a donné son nom à un collège qu'il a créé à Bamako dans les années 1990, aujourd'hui un établissement d'excellence du pays, car Cissoko était aussi un enseignant, un pédagogue. Il a écrit beaucoup de manuels scolaires pour le Sénégal et le Mali, a-t-il poursuivi.

Né en 1932, Sékéné Mody Cissoko a été formé au Mali, au Sénégal et en France.

Il a été notamment chercheur à l'Institut fondamental de l'Afrique noire (Ifan) à Dakar, enseignant en Afrique et dans son pays, président de l'ASA. Le dernier de ses nombreux ouvrages est paru en 2005: Un combat pour l'unité de l'Afrique de l'Ouest: la Fédération du Mali (1959-1960), d'après Doulaye Konaté.

Il a par ailleurs été passagèrement homme politique, en créant son parti qui a connu des remous puis en prenant la tête d'une formation historique de la gauche malienne. Son expérience politique a mal tourné, il n'a pas insisté, il est revenu à ses études, à ses livres, a précisé M. Konaté.

Pour lui, Sékéné Mody Cissoko a beaucoup donné au Mali, et personne, mieux que lui, n'a célébré Tombouctou, région du nord-ouest du Mali qui a donné son nom à la capitale régionale.

Sékéné Mody Cissoko, qui a consacré un livre à Tombouctou et l'empire songhoï, paru en 1996, est le plus grand connaisseur de Tombouctou parmi les historiens maliens et il était meurtri par ce qui se maintenant dans cette ville et dans le nord du Mali, a encore dit Doulaye Konaté.

La ville de Tombouctou, qui fut un grand centre intellectuel, est tombée le 1er avril dernier sous le contrôle de groupes armés dont des islamistes, qui l'occupent toujours, avec de même que Gao et Kidal, les autres régions administratives du Nord.


(©AFP / 24 mai 2012 00h18)


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires