Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Décentralisation mauritanienne : Près de 600 millions d'UM mobilisés par l'UE au profit de 35 communes


Actualité
Jeudi 24 Janvier 2013 - 13:34

Suite à l’attribution de plus de 400 millions d’UM en octobre dernier, dans une première phase, au profit de 25 communes, pour le financement d’actions de Développement Local, 10 nouvelles communes vont bénéficier de 155 millions d’UM.


Mohamed Ould Boilil, ministre de l'intérieur et de la décentralisation
Mohamed Ould Boilil, ministre de l'intérieur et de la décentralisation
Suite à l’attribution de plus de 400 millions d’UM en octobre dernier, dans une première phase, au profit de 25 communes, pour le financement d’actions de Développement Local, 10 nouvelles communes vont bénéficier de 155 millions d’UM.

Ces financements s'inscrivent dans le cadre de la Facilité d’Innovation au Développement Local (FIDEL) du Programme Européen de Renforcement des Institutions des Collectivités Locales et de leurs Services (PERICLES).

Parmi ces financements de 155 millions d'UM qui correspondent à la seconde phase de la FIDEL, plus de 53 millions d'UM vont bénéficier à 3 communes du Brakna et du Trarza.

Dans ce cadre, les autorités mauritaniennes locales et les partenaires européens ont procédé mercredi 23 janvier 2013 à Aleg à la signature des contrats de subventions au profit de ces 03 communes.

Cette cérémonie s'est déroulée sous la présidence de Isselmou Ould Sidi, Waly du Brakna, en la présence de S.E.M Hans-Georg GERSTENLAUER, Ambassadeur – Chef de Délégation de l'Union européenne en Mauritanie, Mohamed Ould Mohamed Brahim, Coordinateur du PERICLES et les maires des communes du Trarza et du Brakna adhérentes au Centre de Ressources d’Aleg.

La Facilité d’Innovation au Développement Local (FIDEL) est dotée d'un budget de plus d'1,5 millions d'€ soit environ 575 millions d'UM, issus de financements de l'Union Européenne à hauteur de 850 000 €, et de l'Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID) pour 665 000 €.

Les 35 projets subventionnés au total par cette Facilité visent entre autres à réaliser des ouvrages d’accès à l’eau potable, des constructions d’école, des équipements marchands tels les abattoirs ou les marchés, la construction de dispensaires et de postes de santé.

Le Programme Européen de Renforcement des Institutions des Collectivités Locales et de leurs Services (PERICLES), porté par le Gouvernement mauritanien et soutenu par l'Union européenne, l’AECID et les coopérations allemande et française, est un appui au processus de décentralisation en Mauritanie.

PERICLES a permis la création d'un dispositif d'accompagnement de proximité et d'animation des communes, conçu autour de Centres de Ressources.

Aujourd'hui, les 4 centres de ressources existants à Aioun, Aleg, Atar et Tidjikja permettent de faciliter et accompagner les activités des communes afin d'améliorer les conditions de vie des populations.

Source : UE
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires