Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

De qui se moquent les chinois et leur Sidi Ould Tah ?


A.O.S.A
Mercredi 9 Janvier 2013 - 01:00


Sidi Ould Tah, Ministre des Affaires Economiques et du Développement de Mauritanie
Sidi Ould Tah, Ministre des Affaires Economiques et du Développement de Mauritanie
De la même manière qu’il y a deux chines, celle de la compétence qui peut envoyer dans l’espace des taïkonautes et les ramener sains et saufs grâce à une haute technologie 100% chinoise, il y a aussi l’autre chine, celle de la pacotille, de la contrefaçon criminelle qui touche tous les secteurs de l’alimentation à la santé en passant par tout jusqu’aux pièces de toutes formes de mécanique, de la même manière, les chinois traitent en gens sérieux quand ils savent qu’ils ont affaire à des gens sérieux et en tieb-tiebmen quand ils ont affaire à des petits affairistes du tiers-monde.

On laisse chacun imaginer quelle est la nature de leurs interlocuteurs mauritaniens pour juger de la nature de la politique chinoise.

Ainsi, alors qu’on venait de nous apprendre que la fameuse société chinoise de la convention économiquement criminelle a vu l’état mauritanien, pour brouiller les pistes un instant,  "couper court à ses activités" comme au cinéma sous prétexte qu’elle n’aurait pas respecté ses engagements de recrutements et d’investissement, voilà qu’hier, on nous ressort le cinéma du fumeux Sidi Ould Tah encore à la manœuvre avec la Chine mais cette fois pour une prétendue aide sous forme de convention de financement de 10,7 milliards ouguiyas.

Voilà de quoi chanter à la TVM pour enfumer le peuple qui a entendu parler la convention du crime économique par excellence.

Ainsi, comble du cynisme, pour faire croire que l'état traite avec la Chine comme ils ont renégocié avec les européens, on apprend que la société chinoise est de nouveau en négociation avec la partie mauritanienne. Tu parles ! La belle blague car cela ne change rien à l’enfumage car même si la société chinoise respecte ses engagements et recrute les fameux 2500 mauritaniens et autres bricoles, il n’en restera pas moins que le manque à gagner pour la Mauritanie avec cette convention criminelle reste de plus de 900 milliards d’ouguiyas !

900 milliards voilà ce que la Mauritanie va perdre en 25 ans, c’est ce que l’Union Européenne va débourser en 25 ans pendant que la Chine ne payera que 100 millions de dollars sur 25 ans !

Alors la Chine peut toujours faire venir son Sidi Ould Tah et signer des dons de 10,7 milliards, elle nous devra toujours 890 milliards !

Merci Sidi Ould Tah, merci à la majorité qui a voté cette convention pour protéger « démocratiquement »  ceux  qui ont encaissé la différence soit près de 2,4 milliards d’euros qui ont certainement dû être négociés à la baisse pour moitié en liquide et pour l’autre en matériel militaire divers comme le pensent certains opposants… Mais cela n’est que pure spéculation même si on imagine mal des affairistes mauritaniens faire un cadeau aux chinois de 2,4 milliards d’euros gratuitement…

Apparemment, la Mauritanie woij’a : « h’eli jaha houwa moulaha… »

Messieurs, pillez, vendez, empoisonnez la Mauritanie à votre guise mais au moins faites-le sans convoquer la démocratie, la transparente, ni l’assemblée afin de laisser au moins intact le rêve à atteindre sans vous !

C.L

pour en savoir plus sur cette sinistre affaire lire :

" décryptage de la convention chinoise signée avec la Mauritanie sous G.H.B..."
chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires