Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Daesh se cache dans les mosquées, car les Russes ne les y attaquent pas (vidéo)


International
Mercredi 7 Octobre 2015 - 10:22

Le vice-ministre de la Défense russe Anatoliï Antonov a annoncé que les combattants de Daesh utilisaient les lieux de culte pour se réfugier et mettre leurs armes à l’abri car ils connaissent le respect avec lequel les soldats russes les traitent et sont persuadés qu’ils ne les attaqueront «jamais».


Antonov1Lors de la conférence de presse qui a suivi sa rencontre avec les attachés militaires étrangers à Moscou, il a poursuivi : «Nous avons aujourd’hui des informations selon lesquelles les terroristes se cachent dans les mosquées.

De plus, nous savons que les terroristes cachent leurs unités techniques autour des mosquées. Prenant en considération notre attitude attentionnée et notre respect pour les mosquées, ils comprennent très bien que nous ne frapperons jamais des objets non-militaires».
 
Pour prouver les dires du ministre, le ministère de la Défense a diffusé la vidéo ci-dessous où l’on voit les terroristes s’approcher d’une mosquée et positionner leurs véhicules armés autour de ce lieu de culte.
 
Lors de la rencontre avec les journalistes, Antonov a mis en évidence que les observateurs russes disposaient d’images prises par satellite et par avion. «Nous avons vérifié nos données une centaine de fois. Nos décisions sont bien équilibrées, discutées et calculées. Nous entamons nos frappes seulement si nous sommes sûrs à 100% que nous toucherons la bonne cible», a-t-il expliqué.
 
Le vice-ministre russe de la Défense a aussi déploré la réaction des médias étrangers aux frappes russes contre Daesh en Syrie. «C’est une vraie guerre de l’information», a-t-il souligné.
 
Un QG détruit à 28 km de Palmyre
 
A cet égard, le porte-parole du ministère de la Défense Igor Konachenkov était auparavant  intervenu pour démentir des informations des médias selon lesquelles les bombardements qui ont visé Palmyre (Tadmor)  lundi soir avaient frappé dans la ville historique . « L’aviation russe ne tire pas sur les habitations et les monuments d’architecture », a-t-il affirmé.
 
L’attaque a détruit un quartier général de Daesh situé à 28 km de Palmyre, tuant près de 40 miliciens, a précisé un responsable militaire syrien ce mardi.
 
Les relations avec les Américains: pas encore
 
En ce qui concerne les relations entre la Russie et les Etats-Unis, le ministère russe de la Défense a annoncé que la coopération entre les pays en Syrie était possible mais que pour le moment, le document régissant une telle collaboration était toujours en préparation.
 
«Malheureusement, les Etats-Unis réduisent notre coopération aux questions techniques de communications de nos pilotes lors des missions. Les Américains nous ont donné un document, nous y travaillons», a-t-il fait savoir.
 
Pourtant, le ministre russe de la Défense espère que cette coopération potentielle en Syrie puisse s’élargir mais la Russie ne voudrait pas s’imposer comme un partenaire à qui que ce soit.
 
Dans ce cadre, les hauts responsables militaires russes et américains tiendront une deuxième vidéo conférence dans quelques semaines. Mais «il vaudrait mieux que nos collègues viennent chez nous pour discuter de tous ces problèmes entre quatre-z-yeux», a précisé le ministère russe.
 
Ces propos russes contredisent des déclarations en provenance du Pentagone, selon lesquelles la Russie a fait savoir de manière informelle qu’elle était prête à faire des efforts pour éviter d’éventuels incidents dans le ciel syrien entre pilotes russes et américains.
 
Ces engagements comprennent le choix de la langue et de la fréquence radio utilisées par les pilotes, ainsi que celui de l’altitude à laquelle les appareils vont effectuer ces missions, a indiqué cette source sous couvert d’anonymat, pour l’AFP.
 
Or, selon Sputnik, ce sont les USA qui pressent Moscou pour répondre d’urgence à leur proposition de concevoir des règles assurant la sûreté des vols dans le ciel syrien.
 
20 raids contre 12 cibles Daesh ce mardi
 
raid_russe_daeshPour ce mardi,   le ministère de la Défense russe a affirmé que ses avions de combat ont effectué 20 raids contre 12 cibles de Daesh  .
 
Les avions russes ont frappé la région autour de la ville de Deir Ezzor (est) ainsi que dans les provinces de Damas, Idleb et Lattaquié, selon un communiqué.
 
Des avions russes Su-24 et Su-25 ont détruit mardi de nombreux sites de l’EI dans la province syrienne d’Idlib dont un camp d’entraînement de terroristes étrangers à Kafar-Awid, a annoncé le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.
 
« Selon des communications radio interceptées, il y avait des conversations en plusieurs langues étrangères sur le territoire de cette base. Cela montre que cette base servait à former des combattants étrangers pour l’EI (…). La base d’entraînement des terroristes a été détruite » par un Su-24, a indiqué le général Konachenkov.
 
Deux avions Su-25, qui ont décollé de l’aérodrome de Hmeimim, ont attaqué un autre camp de l’EI dans la province d’Idlib.
 
« La frappe aérienne a permis de détruire de nombreux édifices utilisés par les terroristes pour stocker des explosifs, des munitions et des vivres », a ajouté le général.
A Deir-ez-Zor, des bombardiers Su-24 ont détruit deux postes de commandement des djihadistes.
 
D’après le ministère russe de la Défense, un bombardier Su-35 a largué des bombes sur une fabrique d’explosifs dans la région de la Ghouta, non loin de Damas.

reseauinternational
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire